Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



La Crimée : terre de conflit



2 mars 2014, 9h30 - Des militaires russes ont saisi des armes dans une base située dans la région ukrainienne de Crimée. Ils ont pressé le personnel du site de prendre le parti des dirigeants "légitimes" de la République autonome.

Un autre groupe de soldats russes a également confisqué des armes dans un centre de formation de la marine dans le port de Sébastopol, où Moscou dispose d'une flotte.

 

En outre, le gouverneur de la région russe de Belgorod rapporte que des groupes armés ont tenté de bloquer une route qui relie les deux pays. "Des hommes armés parcourent la région", a expliqué Evgueni Savchenko, cité par l'agence Interfax. "Il y a eu une tentative de blocage de la route de Moscou à la Crimée. C'est vraiment inquiétant."

 

Rappel des faits

Malgré la déchéance du président et pro-russe Ianoukovitch il y a une semaine, les tensions en Ukraine persistent. Le conflit entre pro-européens, à la tête du pays actuellement, et partisans de la Russie, s'est déporté à la Crimée. Cette terre a été sur le territoire russe jusqu'en 1954, date à laquelle elle a été cédée par Khrouchtchev à l'Ukraine. La région dispose depuis d'un statut autonome et d'une Constitution propre. La ville de Sébastopol reste l'un des lieux de stationnement de la flotte russe. Les partisans du président déchu Ianoukovitch se sont donc naturellement rabattus sur la Crimée pour organiser, avec l'appui de la Russie, la résistance face au nouveau gouvernement.

Source : M6info.fr
 



Dimanche 2 Mars 2014 - 10:13