Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



La Fao prévoit un record historique de la production céréalière

La FAO (Organisation mondiale pour l'alimentation et l'agriculture) a revu à la baisse ses prévisions sur la production mondiale de céréales, laquelle devrait néanmoins atteindre un record historique.



La Fao prévoit un record historique de la production céréalière
La production mondiale de céréales devrait atteindre le niveau record de 2.750 millions de tonnes. Cela dépasse de 1,6 le chiffre de l'année dernière. Le journal "Libération" informe que selon la FAO il y aura pourtant une réduction de la production mondiale de céréales secondaires qui s'explique par des prévisions plus modestes concernant la production de maïs dans l'Union Européenne (UE) et en Ukraine. Les mauvaises conditions météorologiques continuent d'amoindrir les perspectives de rendement sur cette partie du continent européen.

Dans son dernier bulletin sur l'offre et la demande de céréales, la FAO a revu à la baisse, pour le deuxième mois consécutif, ses prévisions concernant la production mondiale de céréales de 2020. Elle y a ainsi retranché près de 13 millions de tonnes, en grande partie parce qu'elle s'attend à ce que la production mondiale de céréales secondaires diminue. 

Elle a légèrement revu à la hausse son estimation de l'utilisation totale de céréales au niveau mondial en 202O-2021. Elle l'a établi désormais à 2.745 millions de tonnes. Ce chiffre représente une hausse de 1,9 % par rapport à 2019-2020. 
L'organisation basée à Rome souligne que cela s'explique par la révision à la hausse des chiffres concernant la consommation de blé dans l'UE.
Les prévisions relatives à la production mondiale de blé de 2020 sont aussi rognées ce mois-ci. La production en Argentine et en Ukraine devrait être plus faible du fait de la sécheresse. 

Hausse de 3 % des échanges mondiaux de céréales en 2020-2021
Toutefois, les perspectives concernant le blé d'hiver de 2021 sont globalement fortes. La FAO s'attend a ce que la superficie ensemencée augmente face à la hausse des prix enregistrée dans plusieurs grands pays producteurs, notamment dans l'UE. De plus, la production mondiale de maïs, de blé et de riz devrait se traduire par une diminution des stocks, chez les principaux exportateurs.

En effet, la FAO a baissé de 13,6 millions de tonnes ses prévisions relatives aux stocks mondiaux de céréales à la clôture des campagnes de 2021. Elle les a établies à 876 millions de tonnes, soit un niveau inférieur au record de 2017-2018. Par conséquent, le rapport entre les stocks mondiaux des céréales et l'utilisation pour la période 2020-2021 est de 31 %. Ce qui annonce une offre mondiale, relativement confortable pour la nouvelle campagne. 

La FAO estime que les échanges mondiaux devraient croître de 3 % par rapport à 2019-2020 et atteindre 451 millions de tonnes. Cette progression devrait concerner toutes les principales céréales. Il est notamment prévu que le commerce mondial de céréales secondaires augmente de 4,7 %.
Les cours mondiaux des produits alimentaires ont par ailleurs continué à augmenter en octobre pour le cinquième mois consécutif. Il s'agit en particulier du prix des céréales, du sucre, des produits laitiers et des huiles végétales. 

Fatoumata Bintou Ndour (Stagiaire)

Vendredi 6 Novembre 2020 - 10:22


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter