Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



La police et le ministère de l'intérieur indexés dans le vol de l'ordinateur de Latif Coulibaly



La police et le ministère de l'intérieur indexés dans le vol de l'ordinateur de Latif Coulibaly
Abdou Latif Coulibaly a expliqué les raisons pour lesquelles, la police et le ministère de l’intérieur ont bien des raisons de s’intéresser à ce qu’il fait. « Je pense qu’il y avait de très bonnes raisons pour la police et le ministère de l’intérieur de farfouiller dans ce que je fais», a déclaré le journaliste écrivain qui indique : «l’ouvrage que je vais publier bientôt est un ouvrage qui porte, spécifiquement, sur l’étude des libertés et des droits de l’homme au Sénégal. Vous imaginez que la police doit avoir sa part dans cette affaire!», a-t-il révélé ce samedi en conférence de presse dans les locaux de son journal.

Le Directeur de publication du magazine «La Gazette» a dénoncé le comportement de la police dans cette histoire de vol. «Le mensonge du voleur a amené la police à jeter l’opprobre, d’une certaine manière, sur ma famille, notamment sur mon fils», a indiqué Latif Coulibaly qui poursuit qu’il «trouve cela d’autant plus inacceptable que la police et le voleur savaient qu’ils mentaient sciemment en dépit des précautions que le colonel Ndiaye prenait en disant que les enquêtes se poursuivent».

«Il savait pertinemment au moment où il disait que c’est mon fils qui a guidé le voleur chez moi, qu’il relayait un mensonge inacceptable pour ma famille et pour la dignité et la morale républicaine. Parce que j’ai été déjà interrogé dans les locaux de la police. Ils ont amené le voleur en face de moi qui a reconnu qu’il ne connaissait pas mon fils», raconte le journaliste qui se plaind que «si la police sait sciemment qu’il y a un mensonge qu’elle relaie, c’est qu’il y a un problème qu’il veut savoir». «Je veux le savoir parce qu’on a gardé mon matériel pendant 72h avant de m’en informer. Je trouve ça inacceptable», a-t-il demandé.


Charles Thialice SENGHOR

Samedi 9 Octobre 2010 - 16:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter