Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



La tension monte entre Zinedine Zidane et le Real Madrid

​Les derniers choix de Zinedine Zidane laissent perplexe au sein du Real Madrid. Le technicien cristallise les tensions et de nouvelles rumeurs au sujet de son avenir commencent à circuler...



La tension monte entre Zinedine Zidane et le Real Madrid
En l’espace de dix jours, tout a changé pour Zinedine Zidane. Il en a l’habitude depuis qu’il est entraîneur du Real Madrid. Mais une nouvelle fois, au sortir du revers concédé sur la pelouse du Betis dimanche (2-1), le technicien merengue est la cible des critiques et la victoire logique une semaine plus tôt lors du Clasico face au FC Barcelone (2-0) a déjà été oubliée. On apprend ainsi à la lecture des médias espagnols que le Français se sent à nouveau en danger alors qu’il a perdu le fauteuil de leader de la Liga et est en ballottage défavorable en 8e de finale de Ligue des Champions (défaite 1-2 à domicile à l’aller contre Manchester City).

Pour ne rien arranger, Marca nous explique que le coach madrilène est même pointé du doigt au sein même de la Casa Blanca. Ses derniers choix sont contestés, voire même incompris par une partie de la direction du club de la capitale. Le quotidien sportif espagnol liste même les sujets de crispation entre les deux parties. Ainsi, on apprend que certains dirigeants ne comprennent pas pourquoi ZZ insiste avec Marcelo et Gareth Bale, jugés sur la pente descendante, aux dépens de Ferland Mendy et Rodrygo, qui ont pourtant donné satisfaction.

Des choix qui interpellent...
Alors que Luka Jovic a coûté 60 M€ l’été dernier, on se demande aussi pourquoi le champion du Monde 1998 a décidé subitement de l’écarter pour relancer un Mariano Diaz sur lequel il ne comptait pas depuis des mois et des mois. D’autres s’interrogent sur l’utilisation d’Eder Militão, recruté pour 50 M€ au FC Porto à l’été 2019. En manque de temps de jeu, le Brésilien tarde à trouver le rythme et sa prestation face au Betis, ratée, n’est pas passée inaperçue. Enfin, la non-titularisation de Federico Valverde, l’un des meilleurs joueurs cette saison, au Benito Villamarin pose aussi question.

Autant de doutes et de points de tensions qui remettent, quelques mois plus tard (il avait déjà été remis en question après un début de saison poussif et le revers au Parc des Princes face au Paris SG en Ligue des Champions 3-0), le travail de l’entraîneur tricolore sous le feu des projecteurs. Et il n’en fallait pas plus pour commencer à voir fleurir certains noms pour le remplacer. Et dire qu’il y a une semaine tout juste, son plan face au Barça était porté aux nues... Zinedine Zidane le sait, à Madrid comme ailleurs, les gens oublient très vite.

Footmercato

Mardi 10 Mars 2020 - 08:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter