Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Lamine Thiam, oncle de la victime en veut au PDS: "Ndiaga Diouf a été sacrifié"

Les langues se sont déliées. Les commentaires allaient bon train, dans le quartier de la cité baraque où habite la victime ainsi que son oncle. "Je veux que l'on me dise celui qui a tué Ndiaga Diouf, mon fils », criait la tante. Son oncle Lamine Thiam de signaler : «Ndiaga n'était pas un bandit ni un agresseur. Il était plombier. Selon lui, « il a été sacrifié».



Lamine Thiam, oncle de la victime en veut au PDS: "Ndiaga Diouf a été sacrifié"
Revenant sur les faits, il atteste que "c'est vers 11h qu'ils ont été mis dans une voiture en direction de la permanence du Pds (Parti démocratique sénégalais) pour garder les locaux. Et à raison de 100 mille francs le mois. Mais une fois sur place, un pick-up les a pris pour les amener à la mairie de Barthélemy Dias. Il a pris une balle dans le dos. Il a été transporté à la permanence, puis à Fann. C'est là qu'il a rendu l'âme. Barthélemy parle de légitime défense, mais telle n'est pas le cas. On ne tire pas dans le dos quelqu'un qui n'avait pas d'armes. D'autant plus qu'il n'était pas armé".

Encore sous le choc, il fait savoir que «nous allons porter plainte contre les commanditaires et le tueur. Et ce n'est pas bien car ils recrutent les jeunes et ces derniers y perdent leur vie. Ndiaga est le fils aîné de sa mère. Il n'était pas un bandit».

En effet, suite à l'incident, son oncle a soutenu que "la famille va porter plainte contre les commanditaires et le tueur". Sur la même lancée, il a déclaré que "Ndiaga n'était pas un meurtrier. Ce sont les commanditaires et le tueur qui l'étaient".

Abdoul K. Diop (Correspondant dans la banlieue

Abdou K Ndiaye correspondant dans la banlieue

Samedi 24 Décembre 2011 - 00:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter