Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Lancement des travaux du PETN : Le Sénégal ambrasse l’éolien

Les travaux de construction du Parc éolien de Taïba Ndiaye ont été lancés jeudi 6 décembre. Cette centrale d’une puissance de 158,7 MW, fera du Sénégal le pionnier dans le secteur de l’énergie propre en Afrique de l’Ouest.



Le Sénégal va bientôt augmenter de 15% sa production en électricité  grâce au Parc éolien de Taïba Ndiaye (PETN) dont les travaux ont été lancés jeudi 6 décembre. Les travaux de cette centrale d’une capacité de 158,7 MW, vont durer deux (2) ans et feront du Sénégal, un pionnier dans la production d’énergie propre en Afrique de l’Ouest.

Pour une durée d’exploitation de 20 ans, le projet permettra à deux millions de Sénégalais de bénéficier de l’électricité via un contrat d’achat signé avec la Senelec.

Pour Alé Lo, le maire de cette localité, située dans la région de Thiès, le PETN est une aubaine pour ses administrés d’autant plus que ses promoteurs ont déjà posé un acte fort en indemnisant les populations à hauteur pratiquement du double du seuil fixé par les autorités sénégalaise. S’y ajoute que l’entreprise s’est déjà investie pour l’amélioration des conditions de vie des riverains en leur construisant deux marchés, et en octroyant chaque année, fournitures scolaires aux élèves de la commune.

Le projet d’un cout de 150 milliards de francs Cfa comprend 3 phases. La première phase sera bouclée le 10 avril 2019 avec la mise en service de 50 MW, la seconde phase sera opérationnelle le 9 février de la même année, tandis que la dernière phase sera bouclée le 10 avril 2020.

Avec 46 turbines de la marque Vestas, fournira plus de 450 000 MWh d’énergie par an, lui permettant de jouer pleinement son rôle dans le Plan Sénégal émergent (Pse). 

Le lancement des travaux de construction a enregistré la présence des ambassadeurs de Grande-Bretagne et des Etats-Unis qui ont salué cette initiative qui, en plus de l’impact économique qu’elle aura sur tout un pas, va aussi améliorer sensiblement les conditions d’existences des populations locales.
Lekela qui gère le projet, est une entreprise de production d'énergie renouvelable. Grâce à une plate-forme conçue pour développer, détenir et exploiter des actifs éoliens et solaires, Lekela s’appuie sur l’expérience considérable des membres de son équipe et sur le patrimoine énergétique de plusieurs décennies de ses actionnaires fondateurs.

Le portefeuille actuel de Lekela comprend plus de 1 300. L'entreprise est détenue majoritairement par des actionnaires, à 60 % par Actis, le principal investisseur énergétique dans les marchés en croissance, et à 40 % par un consortium dirigé par Mainstream Renewable Power, qui comprend des investisseurs tels que la SFI et le Rockefeller Brothers Fund.

Ousmane Demba Kane

Vendredi 7 Décembre 2018 - 10:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter