Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Le Maroc rapatrie plusieurs de ses ressortissants de Wuhan



Le Maroc rapatrie plusieurs de ses ressortissants de Wuhan
Dans la course au rapatriement de leurs nationaux de l'épicentre du Coronavirus, des pays africains comme le Maroc ont décidé de ramener au bercail ses ressortissants par des vols spéciaux.
 
167 marocains ont pu ainsi quitter la ville de Wuhan d'où est partie l'épidémie du Coronavirus qui se propage de plus en plus dans le monde.
 
Les 167 passagers, dont 52 femmes, accompagnés d'une équipe médicale mixte (civiles et militaires) ont été acheminés à bord d'un vol de Royal Air Maroc (RAM).
 
Ils ont atterri dans la matinée de dimanche à l'aéroport de Benslimane, entre Rabat et Casablanca.
 
La RAM avait par ailleurs annoncé jeudi la suspension de ses vols vers Pékin, du 31 janvier au 29 février, "en raison de la forte baisse de la demande ".
 
Les rapatriés ont été conduits à leur arrivée, sur des sites dédiés, notamment l'hôpital Sidi Saïd de Meknès et l'hôpital militaire Mohamed-V de Rabat.
 
Ils y resteront en observation, sous surveillance médicale étroite, durant 20 jours", selon le ministère marocain de la santé.
 
A ce jour, les autorités marocaines déclarent n'avoir enregistré aucun cas du virus qui a contaminé plus de 14.000 personnes depuis décembre, dont plus de 300 décès selon un dernier bilan publié dimanche.
 
Au Maghreb, l'Algérie a pour sa part annoncé dimanche qu'un avion de sa compagnie nationale, Air Algérie avec à son bord un staff médical spécialisé avait décollé dans la nuit à destination de la Chine.
 
Des ressortissants libyens, tunisiens et mauritaniens seront également rapatriés de la ville chinoise de Wuhan aux côtés des algériens.
 
Au sud du Sahara, plusieurs pays s'apprêtent à faire revenir leurs ressortissants dont beaucoup étudient dans les grandes écoles en Chine.

BBC

Lundi 3 Février 2020 - 11:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter