Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
Liberté - Professionnalisme - Crédibilité
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM




PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)









Le Premier ministre malien prêt à dialoguer avec les groupes armés au nord du pays


Rédigé le Vendredi 13 Juillet 2012 à 11:28 | Lu 318 fois | 0 commentaire(s)


Au terme de sa visite de 24 heures à Niamey, le Premier ministre malien, Cheikh Modibo Diarra s'est dit prêt à la négociation avec les occupants du nord du Mali, mais à la condition d'isoler les islamistes. Peu avant de rencontrer le président nigérien Mahamadou Issoufou, Modibo Diarra s'est rendu sur le site où sont rassemblés les quelque 500 soldats maliens réfugiés à Niamey.


Le Premier ministre malien prêt à dialoguer avec les groupes armés au nord du pays
Au sortir de plus d'une heure d'entretien avec le président nigérien Mahamadou Issoufou, le Premier ministre malien, Cheikh Modibo Diarra, s’est dit prêt pour les négociations : « Nous sommes, comme nous l’avons toujours dit, prêts à commencer le dialogue avec nos frères maliens qui se trouvent sur le terrain, aux côtés souvent ou des fois opposés aux gens de l’Aqmi [al-Qaïda au Maghreb islamique], afin que ce dialogue puisse commencer très rapidement et nous permette de combattre le terrorisme ».
Quelques heures auparavant, il était au camp de réfugiés des 500 soldats maliens, qui ont fui le combat à Kidal, notamment le colonel Gamou: « mon colonel, nous n’oublierons jamais nos populations qui sont au nord du Mali, lui a assuré le Premier ministre. Et je vous garantis aussi que la République ne vous oubliera jamais, vous qui en accomplissant vos devoirs régaliens, permettrez à cette République de devenir forte », a-t-il ajouté.
Le moral au beau fixe, le colonel Gamou et ses hommes, se disent prêts pour la reconquête du nord Mali : « la troupe malienne qui est là au nord du Niger a le moral. Ils sont vraiment prêts à exécuter toutes les missions confiées », assure-t-il. Peut-être également parce que ces soldats de l’armée régulière malienne entament lassés leur quatrième mois dans un camp de réfugiés au Niger.

De son côté, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a estimé que le recours à la force au Nord Mali n'était pas à exclure :
Laurent Fabius

Ministre français des Affaires étrangères

« Il faut arriver à regrouper les différents pays africains pour bâtir une stratégie d’ensemble et préparer des forces pour aller vers le nord. »
 
RFI




div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu en filet | Editorial | Politique | Commentaire | Economie | Société | Procès Habré | Médias | MONDIAL 2014 | Sport | Reportage | Portrait | Analyse | Culture | Mondial 2010 | Opinion | Afrique | Monde | Jet Set | People | Mode | Amour | High Tech | Santé | Insolite | Inter | Lutte 2010/2011 | Inondations 2012 | Crise Malienne | Crise ivoirienne | Partenaires | DOSSIER BEN LADEN | Campagne 2012 | Scrutin présidentiel 2012 | Magal Touba 2011 | Prestation de serment Macky Sall | Législatives Sénégal 2012 | Chronique | Fesman | eng | twitts | Agenda | vidéos sports | Dossier | Scrutin second tour présidentielle Sénégal | Actualité | Présentielle 2019 | Foot | Autres Sports