Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Le journaliste Cheikh Yérim Seck ne devait pas être arrêté, selon Reporters sans Frontières



Le journaliste Cheikh Yérim Seck ne devait pas être arrêté, selon Reporters sans Frontières
Poursuivi pour diffusion de fausses nouvelles et diffamation dans l'affaire Batiplus, le journaliste Cheikh Yérim Seck a été placé en garde à vue avant d'être déféré devant le procureur de la République.Selon l'ONG internationalen Reporters Sans Frontières (RSF), qui a pour objectif la défense de la liberté de la presse et la protection des sources des journalistes, "les délits de presse présumés ne devraient pas faire l'usage de mesures privatives de liberté.". En d'autres termes, RSF déclare sur son compte Twitter, que le patron de Yérim Post ne devait pas arrêté dans cette affaire pour les motifs avancés.

AYOBA FAYE

Mardi 16 Juin 2020 - 17:47


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter