Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Le monde réclame 18 millions d’enseignants nécessaires pour renouveler le personnel en place

A l’horizon 2015, le monde a besoin de 18 millions d’enseignants pour renouveler le personnel en place (retraité ou démissionnaire), sur un pan, répondre à une demande d’éducation accrue, a indiqué le ministre de l’Education, Kalidou Diallo, en se basant sur les estimations de l’Institut de statistique de l’Unesco en 2006.



Le monde réclame 18 millions d’enseignants nécessaires pour renouveler le personnel en place
Selon le numéro un du système éducatif sénégalais, ce chiffre représente le personnel qu’il faudra recruter pour atteindre les objectifs de l’éducation primaire universelle à cette échéance. C’était à l’occasion de la rencontre de l’Equipe spéciale internationale sur les enseignants, organisée par l’Unesco.

A en croire Kalidou Diallo, l’Afrique subsaharienne à elle seule aura besoin d’environ 1,6 million d’enseignants supplémentaires au primaire. « Pour faire face à ces diverses réalités, a-t-il indiqué, de nombreux pays se sont engagés depuis longtemps dans une transformation du mode de recrutement et du profil des futurs enseignants ».

Le Ministre n’a pas manqué de signaler les conséquences immédiates de l’ajustement structurel de 1990. « C’est ainsi que dans les années 1990, face aux problèmes économiques des pays en développement liés à la crise mondiale, les politiques d’ajustement structurel ont imposé des régimes de financement strict obligeant les pouvoirs publics à faire des choix budgétaires difficiles ».

Le gel de la formation et du recrutement des enseignants de la Fonction publique en fait partie, a jouté Kalidou Diallo.
 
Pour le ministre de l’Enseignement Elémentaire, le Sénégal fait partie des premiers pays à s’être lancés à la recherche d’un modèle alternatif (volontaires et contractuels) répondant aux besoins d’éducation tout en maintenant des ressources budgétaires raisonnables.

L’Equipe spéciale internationale a été créée en 2008. Le Ministre Kalidou s’est réjoui du « noble combat » de cette structure à savoir « aider les pays à remédier à la pénurie d’enseignants dans les différentes régions du monde pour la réalisation des objectifs de l’EPT à l’horizon 2015 ».


Vendredi 16 Décembre 2011 - 01:01


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter