Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Les Egyptiens vont élire un nouveau Président à partir de lundi

​Veille d’élection présidentielle en Egypte. A partir de ce lundi 26 mars et pendant trois jours, les Egyptiens sont appelés aux urnes pour élire leur président. Le sortant Abdel Fattah al-Sissi brigue un second mandat de quatre ans. Un seul candidat s’est présenté face à lui.



Les Egyptiens vont élire un nouveau Président à partir de lundi
L’Egypte se prépare à voter sous le regard d’un homme qui sourit sur des milliers d’affiches et de banderoles. Cet homme, c'est le président Abdel Fattah al-Sissi. La plupart des affiches électorales à son effigie ne sont pas celles d’une campagne officielle, elles ont été financées par des entreprises ou des particuliers qui expriment ainsi leur soutien.

Il faut bien chercher au Caire pour trouver des affiches de l’autre candidat, Moussa Mostafa Moussa. Un candidat peu connu. Jusqu’à l’annonce de sa candidature, il soutenait ouvertement le président Sissi, rappelle notre envoyé spécial au Caire, Nicolas Falez. La présence de ce deuxième candidat ne fait pas oublier que plusieurs personnalités politiques ont été écartées ou incitées à se retirer de la course présidentielle ces derniers mois.

Il n’y a donc pas eu de débat politique avant cette présidentielle. Un appel au boycott a été lancé par des opposants qui estiment que le pluralisme et la liberté d’expression ne sont pas respectés.

Faute de suspense électoral, l’enjeu sera celui de la participation, même avec un scrutin se déroulant sur trois jours. « Sissi espère au moins atteindre le niveau de participation de 2014 qui était d'un peu plus de 40 %. Comme il se présente comme le seul rempart contre le terrorisme et le chaos, il est possible que la population aille voter pour lui manifester son soutien », estime Nathalie Bernard-Maugiron, directrice de recherche à l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et spécialiste du droit contemporain des pays arabes.

Le scrutin se déroulera sous haute surveillance alors qu’un attentat à la bombe a eu lieu samedi matin à Alexandrie, dans le nord de l’Egypte.

Rfi

AYOBA FAYE

Dimanche 25 Mars 2018 - 23:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Octobre 2018 - 11:56 Pik Botha sera enterré aujourd'hui