Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Macron accuse Erdogan "d'ingérence" en Libye



Macron accuse Erdogan "d'ingérence" en Libye
Le président français Emmanuel Macron a accusé son homologue turc Recep Tayyip Erdogan de ne pas avoir tenu sa promesse de rester en dehors de la Libye.

M. Macron a déclaré que des navires de guerre turcs accompagnés de mercenaires syriens avaient été repérés à leur arrivée en Libye.

M. Erdogan n'a pas répondu à ces allégations.

Au début de ce mois, les dirigeants du monde se sont engagés à ne pas interférer dans le conflit civil en Libye et ont promis de maintenir un embargo sur les armes des Nations unies.

La Turquie soutient le gouvernement d'unité nationale (GNA) soutenu par les Nations unies à Tripoli, tandis que la France a noué des liens avec le gouvernement rival du général rebelle Khalifa Haftar.

Depuis avril 2019, le GNA a riposté à une offensive lancée par des combattants fidèles au général Haftar.

M. Macron a déclaré que la présence de navires de guerre turcs était "une violation flagrante" de ce que le président Erdogan avait promis à Berlin le 19 janvier lors d'une conférence sur la Libye avec d'autres chefs d'Etats.
 M. Macron a qualifié les actions de la Turquie de "préjudiciables à la sécurité de tous les Européens et des Sahéliens".

La région du Sahel, une étendue de terre semi-aride juste au sud du désert du Sahara, est en première ligne dans la guerre contre le djihadisme depuis près d'une décennie.

On craint que des armes en provenance de Libye n'affluent dans la région du Sahel, où sont basés 4 500 soldats français et plus de 14 000 casques bleus de l'ONU.

bbc

Jeudi 30 Janvier 2020 - 11:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter