Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Madagascar en situation de crise: la médiation de Wade sollicitée

Madagascar est en train de s'enliser dans une profonde crise. La réaction de la communauté internationale tarde. Le président de la République Sénégalais, Abdoulaye Wade vole à sa rescousse. Selon un communiqué de la présidence de la République signé par Me Elhadji Amadou Sall, la médiation de Me Abdoulaye Wade a été sollicitée dans le processus de règlement de la crise qui secoue la grande Île de l’océan indien.



Le président sénégalais, Abdoulaye Wade en sapeur pompier dans la crise Malgache
Le président sénégalais, Abdoulaye Wade en sapeur pompier dans la crise Malgache
Ce n’est pas une première ! Me Abdoulaye Wade a été l’artisan en 2002 des négociations qui ont abouties à l’exil de Didier Ratsiraka et la reconnaissance par ce dernier de la victoire de Marc Ravalomanana.

« Suite à la crise en cours à Madagascar, Son excellence le président Abdoulaye Wade a été sollicité pour une médiation entre les parties. Conformément à son engagement en faveur du règlement pacifique des différends sur le Continent, le président Wade est disposé à apporter sa contribution pour le retour de la paix en République sœur de Madagascar.» annonce le communiqué.

Et d’ajouter : « dans cet esprit le président Wade accueille favorablement cette demande de médiation et appréciera la suite qu’il convient de lui donner en tenant en compte du dénouement des initiatives de paix actuellement en cours. »

« Le président Wade appelle toutes les parties concernées à faire preuve de retenue et de bonne volonté pour favoriser la réconciliation nationale et la restauration d’une paix durable en République sœur de Madagascar » conclut-il.

Pour rappel, c’est les 17 et 18 avril 2002, sous les auspices de l’OUA représentée par son Secrétaire général, M. Amara Essy, et en présence du représentant du Secrétaire général des Nations unies en la personne de M. Ibrahima Fall, que les deux Leaders malgaches, MM. Didier Ratsiraka et Marc Ravalomanana, en conflit au sujet du premier tour des élections présidentielles, se sont retrouvés à Dakar, en présence d’un Comité de Chefs d’Etat facilitateurs coordonné par le Président Abdoulaye WADE, Président du Sénégal. Ainsi le 18 avril 2002, l’Accord de Dakar a été signé en vue d’un règlement définitif de la crise.


Mame Coumba Diop

Mardi 17 Février 2009 - 11:11


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter