Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Madagascar: l'annulation des ordonnances présidentielles recevable

À Madagascar, le président du Sénat, Rivo Rakotovao, a réagi, jeudi 6 février, à la décision de la Haute Cour constitutionnelle (HCC). La veille, la plus haute juridiction du pays avait déclaré recevable la requête de ce dernier qui demandait l’annulation de quatorze ordonnances prises par le président de la République en 2019.



Un coup dur pour Andry Rajoelina ? Pas tout à fait puisque la Haute Cour Constitutionnelle laisse au président une porte de sortie pour régulariser ces ordonnances. Une décision qui est loin de satisfaire le président du Sénat qui a réagi dans une vidéo transmise aux médias.
 
Le président Andry Rajoelina a omis de faire valider quatorze ordonnances à l’Assemblée nationale. Il aurait dû le faire lors de la deuxième session parlementaire de 2019 comme l’exige une première décision de la HCC. C’est pour cette raison que Rivo Rakotovao a réclamé l’annulation de ces textes, parmi lesquels figurait une loi qui réduit le nombre de sénateurs.
 
Si la plus haute juridiction du pays donne raison au président du Sénat, le dernier homme fort du HVM, parti battu à la dernière présidentielle, elle ne donne pas tort non plus au chef de l’État. Dans sa décision de mercredi, elle lui permet finalement d’attendre la prochaine session parlementaire pour régulariser ces ordonnances.

RFI

Vendredi 7 Février 2020 - 08:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter