Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Madagascar retient son souffle avant l'arrivée du cyclone Batsirai

Le cyclone Batsirai est porté par des vents moyens de 185 km/h et des rafales allant jusqu'à 260 km/h. Sur l'île de Madagascar, des dizaines de milliers de personnes sont sur sa trajectoire.



Après l'île Maurice et La Réunion, Batsirai doit atterrir sur la côte est de la Grande Ile (entre Mahanoro et Mananjary), entre 11h et 17h ce samedi au stade de cyclone tropical intense, indique la direction de la météorologie à Madagascar. 
 
Alors que la Grande Ile se relève à peine des inondations d'il y a quinze jours causées pas la tempête Ana, autorités et habitants se préparent pour faire face à ce cyclone d'une rare intensité, indique notre correspondante à Antananarivo, Laetitia Bezain. Les pluies et les vents de Batsirai pourraient affecter près de 600 000 personnes et faire 140 000 déplacés, selon les prévisions du Bureau national de gestion des risques et des catastrophes.
 
Vassen Kauppaymuthoo, océanographe et ingénieur en environnement basé à Maurice, nous décrit ce phénomène météo d'une intensité extrême, le plus violent à toucher terre dans l'océan Indien.
 
Le vent va commencer à se lever, la pluie va devenir très forte, on prévoit des vagues d'environ 9 à 10 mètres, c'est phénoménal, et avec ça, une onde de tempête qui pourrait élever le niveau de la mer de plusieurs mètres. Quand l'oeil touchera tard, ce samedi vers 15h, c'est là que les vents seront les plus forts, 220 à 230 km/h et jusqu'à 260 km/h pour certaines rafales. Après ça, il devrait dimanche bouger vers l'intérieur des terres et perdre de son intensité. Il va traverser Madagascar puis se renforcera de nouveau dans le canal du Mozambique.
 
Vassen Kauppaymuthoo
 
Six régions et seize districts de la côte est et des Hautes Terres ont basculé en alerte cyclonique rouge de danger imminent. « Un cyclone exceptionnel vu les vents moyens qu'il atteint », fait savoir Mamy Nomenjanahary, ingénieur prévisionniste. Lorsqu'il touchera les côtes, le vent prévu est de 195 km/h ». « Presque toute l'île est en danger », avertit Paolo Raholinarivo du Bureau national de gestion des risques et des catastrophes.


Samedi 5 Février 2022 - 09:26


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter