Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Manifestations : la jeunesse républicaine dénonce le comportement de l’opposition et invite Macky Sall poursuivre son travail

​La coordination des jeunesses de Benno Bokk Yakaar a tenu une conférence de presse cet après-midi au siège de l'Alliance des Forces de Progrès (Afp). Les jeunes de la mouvance présidentielle dénoncent avec la dernière énergie le comportement des membres de l'opposition et invitent le Président de la République, Macky Sall, à poursuivre son travail.



Manifestations : la jeunesse républicaine dénonce le comportement de l’opposition et invite Macky Sall poursuivre son travail
Depuis quelques jours des manifestations violentes sont notées dans les villes du pays occasionnant des pertes en vies humaines et des destructions de biens publics et privés. Yeya Diallo et ses camarades de la jeune de la mouvance présidentielle, expriment leur solidarité aux familles endeuillées et témoignent leur solidarité aux victimes des manifestations. « Nous devons protéger ce que nous avons le plus cher, la stabilité de notre pays a toujours été son charme. La paix et la sécurité des personnes et des biens ont forgé l'image de notre cher Sénégal. Ne sous estimons point cette richesse qui fonde la Teranga sénégalaise », ont déclaré ces jeunes, d’emblée. 

« Dans ce monde en perpétuelle compétition, d'autres nations nous observent, pensons à l'intérêt général et ne cédons point à la manipulation des forces occultes où étrangères tendant à déstabiliser notre pays et saper l'État de droit », ont-ils lancé.

Ils ont demandé aux manifestants d’« Arrêter d'appeler au soulèvement, le Sénégal est un pays de paix, pensons aux legs aux générations futures pour les intérêts crypto-personnels d'un groupe de personnes, évitons d'être emporté par la passion ». 

Les jeunesses de Benno Bokk Yakaar ont également demandé aux citoyens de refuser d'être des boucs émissaires des partisans de la déstabilisation de nos institutions. Ils ont rappelé que le Sénégal est un pays de droit ou la séparation des pouvoirs est en vigueur. 
« Nous réaffirmons notre soutien indéfectible à son Excellence Monsieur le Président de la République Macky Sall et l'encourageons dans la conduite des politiques publiques et l'exécution de sa politique sociale mis en œuvre pour l'équité et la justice », ont-ils clamé.

Ils ont estimé que cette affaire strictement privée opposant deux citoyens sénégalais Ousmane Sonko et Adji Sarr ne devait aucunement primer sur notre attachement aux valeurs qui fondent notre cohésion sociale. « Faisons foi en la justice de notre pays pour que la vérité triomphe au nom du peuple », ont-ils lancé. 
Selon ces jeunes, l'opposition sénégalaise est tenue de respecter le jeu démocratique au lieu de tenter de détourner l'opinion des vraies questions sociales et économiques. 

« Aujourd'hui, cette opposition obnubilée par le pouvoir veut installer le désordre dans l'espace public afin de se faire un capital de sympathie auprès des sénégalais pour perturber la tranquillité de tous et de chacun en se livrant à des attaques infondées », ont-ils pesté, dénonçant ainsi leur « attitude irresponsable ». 

 Avant d'ajouter « Nous prenons en témoin les patriotes de ce pays et l'opinion publique nationale et internationale. Nous mettons en garde les fossoyeurs de la paix de toute tentative de troubler l'ordre public et de saper le moral des sénégalais, qui depuis l'avènement du Président Macky Sall au pouvoir sont résolument tournés vers le culte du travail. Nous avons des réponses à tous les agissements que l'opposition prémédite pour importuner le peuple et le régime ».

Face à cette situation, ces jeunes ont invité « la population à maintenir les efforts pour vaincre la Covid19 qui a mis à rude épreuve toute les économies du monde surtout certains pays vulnérables comme le Sénégal ». Et  « à porter le peuple sénégalais vers un débat politique inutile ». Tout en encourageant « le Président de la République dans l'élan qu'il a pris avec le Plan Sénégal Émergent et le Pap2A pour atteindre l'émergence à l'horizon 2035, car c'est la seule priorité des sénégalais ».

Moussa Ndongo ( stagiaire)

Dimanche 7 Mars 2021 - 21:12


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter