Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Méditerranée : L’OIM a recensé 1.283 décès en 2019



Méditerranée : L’OIM a recensé 1.283 décès en 2019
En 2019, l'Organisation internationale des migrations (OIM) a recensé 1 283 décès connus en Méditerranée, la route centrale entre l'Afrique du Nord et l'Italie étant la plus mortelle. Au moins 19 164 migrants auraient péri dans les flots ces cinq dernières années.

Depuis l'été 2018, succédant à l'Italie qui assurait auparavant ce rôle, les garde-côtes libyens sont chargés par l'Europe de coordonner les sauvetages dans une vaste « zone de recherche et de secours » dépassant leurs eaux territoriales. Une mission que la Libye, en guerre, est incapable de mener à bien, dénonce SOS Méditerranée.

« Avec l'intensification des violences en Libye, de plus en plus de réfugiés et de migrants prennent le risque, potentiellement mortel, d'entreprendre le voyage en mer », a déploré pour sa part sur Twitter, Charlie Yaxley, un porte-parole du Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR).

La semaine dernière, plus de 400 migrants (216 hommes, 38 femmes et 149 enfants) se trouvant à bord du navire humanitaire Ocean Viking ont débarqué à Tarente, dans le sud de l'Italie, après avoir été secourus, selon l'ONG Médecins sans frontières (MSF).

A bord, il y a également 12 femmes enceintes, 132 mineurs non accompagnés (certains entre 11 et 13 ans) et 20 familles. Ils viennent du Maroc, de Guinée, du Sénégal, du Burkina Faso, du Kenya, du Nigeria, du Mali et de Somalie.

Salif SAKHANOKHO

Vendredi 31 Janvier 2020 - 12:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter