Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Menaces de Trump: la Chine appelle les États-Unis à renforcer leur coopération

La Chine a appelé vendredi à un renforcement de la coopération avec les États-Unis dans la lutte contre la pandémie de COVID-19, au moment où le président américain Donald Trump menace de «couper toute relation» avec Beijing.



Le locataire de la Maison Blanche martèle depuis plusieurs semaines que le lourd bilan de la COVID-19 — plus de 300 000 morts à travers le monde — aurait pu être évité si la Chine avait agi de manière responsable dès l’apparition du virus dans la ville de Wuhan (centre de la Chine) à la fin de l’an dernier. 
 
Interrogé sur les différentes mesures de rétorsion qu’il envisageait, M. Trump, qui a ces derniers jours évoqué la possible instauration de nouvelles surtaxes douanières, s’est montré à la fois évasif et menaçant dans un entretien à Fox Business diffusé jeudi. 
 
«Il y a beaucoup de choses que nous pourrions faire. Nous pourrions rompre toute relation», a-t-il lancé.  
 
«Si on le faisait, que se passerait-il?», s’est interrogé le locataire de la Maison Blanche. «On économiserait 500 milliards de dollars si on rompait toute relation», a expliqué le milliardaire républicain, coutumier des mises en garde sans lendemain. 
 
Invité à réagir, un porte-parole de la diplomatie chinoise, Zhao Lijian, a plaidé au contraire vendredi pour un renforcement de la coopération de son pays avec les États-Unis dans la lutte contre le nouveau coronavirus. 
 
«Maintenir des relations stables entre la Chine et les États-Unis est dans l’intérêt fondamental des deux peuples et celles de la paix et de la stabilité dans le monde», a-t-il ajouté devant la presse. 
 
Le président américain, qui s’est dit «très déçu» de l’attitude de Beijing dans la gestion de la crise du nouveau coronavirus, a rejeté l’idée de s’entretenir directement avec son homologue Xi Jinping pour apaiser les tensions.

Le Journal de Montréal

Vendredi 15 Mai 2020 - 17:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter