Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Michael Essien livre ses favoris pour la CAN 2019



Toutes les têtes sont tournées vers l’Égypte où aura lieu l’événement sportif de l’année. Particulièrement attendue par tous les amoureux du ballon rond en raison de l’importance et de l’engouement spécial qu’il y a autour de cette compétition, la CAN 2019 cristallise toute l’attention. Les nations qui prendront part à cette édition sont « quasiment » connues. Si les grandes nations de football sont toutes présentes – çà quelques exceptions près, les novices découvriront également la prestigieuse compétition dans une formule inédite. 
A quelques jours du tirage au sort, les réactions vont bon train. Observateurs, légendes, supporters, chacun y va de son pronostic. La légende ghanéenne s’est prêté au jeu. S’il n’a jamais réussi à remporter la CAN, échouant notamment en demi-finale en 2008, chez lui à Accra, Essien s’est pourtant forgé une légende dans la compétition . L’emblématique milieu de terrain a livré ses sentiments sur l’édition à venir. Alors qu’il a signé le mois dernier au FK Sabail, en Azerbaïdjan, il donne son avis sur les favoris de la compétition dans une interview accordée à Goal.
« C’est difficile parce qu’il y a beaucoup de bonnes équipes, c’est très difficile de choisir le vainqueur éventuel. Il ne faut pas mettre de côté les équipes d’Afrique du nord et plus particulièrement l’Egypte, pays hôte, avec Mo Salah. Mais aussi le Ghana et les pays d’Afrique de l’ouest comme le , le , le Cameroun sont toutes des équipes fortes, le vainqueur pourrait être parmi eux. » a-t-il déclaré.
L’ancien de Chelsea a également donné son avis sur la situation actuelle des joueurs africains en Europe, sur leur progression et leurs chances au futures éditions Ballon d’Or Mondial :  « Ils doivent continuer à travailler dur, à bien jouer et les trophées vont venir. Cela a pris beaucoup de temps à George [Weah] de le gagner et il a dû travailler dur pour devancer de grands joueurs et les joueurs actuels sont face au même challenge. Cristiano et Messi ont aussi été exceptionnels, cela n’a pas été facile de mettre fin à leur série. Mais c’est possible et s’ils continuent à travailler, ils peuvent le gagner tôt ou tard. »


Mardi 9 Avril 2019 - 17:41


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter