Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Mimi Touré sur le rassemblement du 19 avril : «Le droit de manifester est un droit constitutionnel, même si... »



S’il y a quelqu’un qui n’est pas contre l’appel à la manifestation de l’opposition, le jour vote de la loi sur le parrainage, c’est bien Mimi Touré. Mais, pour la chargée du pôle "Mobilisation et parrainage" de l’Alliance pour la République (APR), «même si ce droit est donné par la Constitution, il ne veut pas dire anarchie non plus».

«Le droit de manifester doit être respecter, c’est un droit constitutionnel, mais le droit constitutionnel ne veut pas dire le droit à l’anarchie non plus », a-t-elle déclaré. Avant d’ajouter qu’ «il n’est pas interdit de manifester mais il doit être organisé, sinon on serait dans un pays anarchique. La démocratie elle s’organise, sinon on aura le KO».

Pour Mimi Touré «il nous faut nous départir de l’émotion et être raisonnable». Et, «on ne peut pas manifester n’importe où, n’importe comment, même si c’est un droit garanti par la Constitution. Il faut que ça s’organise», avance-t-elle.

L’ancien Premier ministre de souligner que : «dans tous les pays, les libertés s’organisent. Si l’objectif c’est de montrer qu’on n’est pas content, on ne doit pas avoir de difficultés de s’entendre avec l’autorité publique pour trouver le parcours».

 «Aujourd’hui, si on veut manifester, on discute avec le ministre de l’Intérieur, on fixe les parcours, ça s’est toujours passé comme ça pour tous les régimes», conclut-elle.  

Aminata Diouf

Dimanche 15 Avril 2018 - 15:47




1.Posté par Mayday le 16/04/2018 00:18
On a rien à cirer avec des autorités qui jouent avec la loi. Attendre que les organisations aient tout préparé et leur signifier l'interdiction la veille c'est de la collusion avec le régime et c'est inacceptable.
Cette fois ci , il faut aller vers la confrontation que l'opposition a toujours évitée

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter