PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Ministère de la Défense camerounaise : Vers une interdiction des réseaux sociaux aux militaires !

Dans un message rendu public le mardi 19 juin, le nouveau patron de la Gendarmerie camerounaise condamne l’usage des réseaux sociaux par les militaires. Il les invite à la retenue sous peine d’encourir des sanctions.



Ministère de la Défense camerounaise : Vers une interdiction des réseaux sociaux aux militaires !
L’objet de ce message est « diffusion de documents et activités militaires dans les réseaux sociaux ».  À travers ce message fax provenant du patron de la Gendarmerie  camerounaise, Galax Landry Etoga, l’usage abusif des réseaux sociaux par les forces de maintien de l’ordre et de la sécurité est vivement condamné.
 
Etoga dit qu’il est regrettable de voir des militaires créant des profils identifiant leur statut militaire sur les réseaux sociaux, des groupes voire organiser des forums qui sont pour eux une occasion pour diffuser toutes leurs activités, toutes leurs missions, etc. Cela est contraire à la déontologie et à l’éthique des forces de l’ordre, explique-t-il. Le militaire doit savoir garder les secrets de la profession et non pas les dévoiler au monde entier via les réseaux sociaux, martèle-t-il.
 
Il invite alors les militaires camerounais à plus de retenue. Pour ce faire, il leur demande de supprimer leur profil  identifiant leur statut militaire et de cesser avec ces genres d’activités qu’ils mènent sur les réseaux sociaux et qui sont contraires à leur vocation militaire. À ce titre, le chef de la gendarmerie a tenu à préciser que désormais l’usage des téléphones Android lors des missions voire dans tout engagement opérationnel est interdit.
 
Les administrateurs des différents forums ont été invités à une cessation immédiate de leurs activités sur ces réseaux. Dorénavant, la création des forums sera sous l’autorisation expresse de la hiérarchie militaire, a-t-il tenu à préciser. Avant de finir, il a tenu à rassurer que toute violation de ces nouvelles dispositions sera durement sanctionnée. Cependant, il invite les hiérarchies militaires à une grande diffusion dudit message tout en veillant sur  le volet sensibilisation de leurs personnels afin que nul ne soit pris au dépourvu.

Malijet.com

Jeudi 21 Juin 2018 - 12:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter