Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Mort de Ndiaga Diop dans la fusillade: Amnesty, LSDH et la RADDHO réclament une "enquête indépendante et impartiale"



Mort de Ndiaga Diop dans la fusillade: Amnesty, LSDH et la RADDHO réclament une "enquête indépendante et impartiale"
La fusillade à la mairie de la commune d’arrondissement de Mermoz-Sacré cœur n’a pas laissé de marbre les organisations des droits de l’homme. Elles ont condamné l’utilisation des milices en milieu politique. «Amnesty International/ Sénégal, la Ligue Sénégalaise des Droits de l’Homme (LSDH) et la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO) condamnent énergiquement les actes de violence perpétrés par des milices au domicile de Abdoulaye Bathily, un des leaders de l’opposition sénégalaise et à la mairie de Mermoz dirigé par le socialiste Barthélémis Diaz, ce 22 décembre 2011, en fin de matinée», a relevé un communiqué reçu à la rédaction de PressAfrik.

Selon Alioune Tine, Assane Dioma Ndiaye et Seydi Gassama, «de tels actes sont intolérables dans un Etat de droit et semblent procédé d’un plan mûrement réfléchi tendant à installer le Sénégal dans le chaos».

Ces organisations ont ainsi regretté «profondément la mort du jeune N’Diaga Diop» avant d’exiger «qu’une enquête indépendante et impartiale soit ouverte et que les responsabilités soient situées».

Elles ont appelé les autorités à prendre leurs responsabilités afin que toutes les dispositions nécessaires soient prises pour assurer la sécurité des citoyens et les libertés fondamentales garanties par la Constitution sénégalaise et les instruments internationaux de droits de l’Homme.

Jean Louis DJIBA

Vendredi 23 Décembre 2011 - 00:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter