Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Non homologation du Stade Lat Dior de Thiès : la CSTP dégage ses responsabilités et apporte des précisions

La Compagnie sénégalaise des travaux publics (CSTP) qui a réhabilité le stade Lat Dior de Thiès a organisé un point de presse ce lundi, à son siège à Scat Urbam (Dakar). Le directeur technique s’est prononcé sur la responsabilité de son entreprise sur la non homologation du stade. Il a apporté des précisions sur les marchés acquis pour la réhabilitation des stades du Sénégal.



Non homologation du Stade Lat Dior de Thiès : la CSTP dégage ses responsabilités et apporte des précisions
Depuis la publication du document de la Confédération africaine de football (CAF) révélant que le stade Lat Dior de Thiès n'est pas encore homologué, les commentaires fusent de partout incriminant même les entreprises qui ont travaillé au niveau du stade.  Ce qui a poussé Pape Sy, directeur technique de la Compagnie sénégalaise des travaux publics (CSTP) a sortir de sa réserve pour apporter des précisions.

Selon lui, la CSTP intervient dans plusieurs pays de la sous-région et a un large panel de contrats, de marchés, travaille avec beaucoup d'agences, de ministères et même de privés. "Nos chiffres d'affaires que nous faisons avec le privé est largement supérieur aux chiffres d'affaires que nous faisons avec les autres secteurs", a-t-il déclaré.
 
"Le stade de Thiès a été inauguré en 1979 par le Président Léopold Senghor. Ce stade a été construit avec un tunnel. Des images d'archives montrent le Président Senghor sortant de ce tunnel. En 2004, une entreprise étrangère a été commise pour réhabiliter et faire l'extension de ce stade", a expliqué le directeur technique.
 
Pape Sy de poursuivre, les travaux n'étaient pas achevés et exécutés à hauteur de 50%. "En 2015, constatant que ces travaux n'étaient pas exécutés. Un appel d'offre a été lancé en 2015, et cet appel d'offre là contrairement à certaines affirmations a été lancé par le ministère de l'Urbanisme à travers l'agence de construction des bâtiments et édifices publics, pour la construction et la réfection et le réaménagement du stade Lat Dior pour permettre d'avoir un stade de proximité", a précisé le directeur technique de la CSTP.
 
M. Sy a tenu à souligner par ailleurs qu'il avait un contrat qui était très précis pour la réfection d'un stade de proximité, pour permettre aux Thiessois de pouvoir jouer le championnat sénégalais et les Navétanes. "On a surtout évolué sur des stades de proximité, c'est-à-dire nous faisons la réfection de certains stades pour permettre au championnat local de pouvoir s'y dérouler", a-t-il expliqué.
 
répondant à ceux qui les pointent du doigt accusateur suite à la décision de la CAF qui n'a pas homologué le Sénégal, Pape Sy de répondre que leur vocation en 2015 c'était de réaliser un stade multinational homologué pour le Sénégal. "Ce qui nous a été confié par le ministère de l'Urbanisme à l'époque c'est de réaliser les travaux qui nous ont été demandés sur le cahier de charge et ces travaux ont été réceptionnés. C'est pourquoi vous n’entendrez jamais qu'on a convoqué ou appelé la CSTP dans cette affaire d'homologation", a-t-il fait savoir.
 
"Les pelouses que l'entreprise a posées sont certifiées par la FIFA"
 
D'après le directeur technique de la CSTP, les travaux qui ont été confiés au niveau du stade Lat Dior ont été réalisés. " Il s'agit de la réfection des toitures, le réservoir, le forage à faire et mettre en place une pelouse, c'était ça notre prestation", a précisé Pape Sy. Avant d'ajouter "tout ce qui s'ensuit, l'entretien, le suivi, le nivellement, ce n’est pas de notre ressort".
 
Selon lui, les stades que la CSTP a réalisés ou réfectionnés, c'est actuellement sur ces stades que le championnat sénégalais se déroule. "Jusqu'à présent il n'y a pas eu de problème. N'eût été la CSTP, aucun stade à ce jour n'aurait permis de jouer une compétition nationale. Tous les stades où les compétitions nationales se déroulent, ont été réalisés par la CSTP", a-t-il souligné.
 
Le directeur technique de la CSTP a indiqué que toutes les pelouses que l'entreprise a posées sont certifiées par la FIFA. "Toutes les pelouses que nous amenons ici, les projecteurs que nous montons ont une certification FIFA", a-t-il soutenu.
 
Pape Sy de souligne que son entreprise ne monopolise pas le marché et qu'il est souvent en concurrence avec d'autres entreprises dans ce même secteur et a avancé que la CSTP a perdu des marchés.

"Il y a des marchés qu'on a perdus et on a fait des recours et on a encore perdu. Il y a des marchés qu'on a gagnés, d’autres en on fait des recours et ont perdu. Mais c'est la loi de la compétition, ce sont des entreprises sénégalaises qui compétitionnent", a-t-il conclu. 

Moussa Ndongo

Lundi 10 Mai 2021 - 16:23


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter