Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



«Nous allons rendre le campus invivable » : étudiants de l’opposition

Le calme avant la tempête ! C’est la situation qui prévaut actuellement à l’Université Cheikh Anta Diop si l’on en croit des étudiants de l’opposition. Selon eux, l’accalmie constatée ce vendredi n’est que temporaire puisqu’ils comptent envahir à nouveau la rue, pour de nouvelles confrontations avec les forces de l’ordre, après celles de jeudi.



Après leurs manifestations de jeudi réprimées par les forces de l’ordre, les étudiants affiliés à l’opposition ne comptent pas baisser les bras. En effet, a fait savoir un des leurs, «le campus social sera invivable jusqu’à ce qu’on obtienne gain de cause».

Tant que le Président Macky Sall n’organisera pas un second tour, tant qu’il ne quittera pas le pouvoir, les manifestations à l’université vont se poursuivre. Je vous le garantis. On va déloger les étudiants et rendre le campus social invivable jusqu’à ce qu’on ait obtenu gain de cause », a indiqué sur Sud Fm, Moussa Boye, coordonnateur nationale de la coalition  «Idy 2019» de la section estudiantine.

Cette position est partagée par Mouhamadou Lamine Mbodj, Coordonnateur des étudiants du Rewmi : «Nous allons manifester autant de fois que possible pour en finir avec Macky Sall mais pour en finir aussi avec le sectarisme installé au sein de ce pays», a-t-il déclaré.

Ces étudiants n’arrivent pas à digérer la proclamation des résultats de la présidentielle, concédant à Macky Sall 58,27% des  suffrages.

Cependant, leur posture ne fait pas l’unanimité au sein des étudiants affiliés à l’opposition. Car certains d'entre eux ont informé de leur désir de poursuivre leurs études, puisque, qu’ils le veuillent ou non, les carottes sont cuites pour cette présidentielle.


Vendredi 1 Mars 2019 - 15:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter