Ousmane Tanor Dieng à Macky Sall : «S’il ne craint pas Dieu, un Président peut faire ce qu’il veut»

Le président de la République Macky Sall s’est rendu au domicile d’Ousmane Tanor Dieng pour lui présenter ses condoléances suite au décès de sa sœur, Adja Bamby Dieng Dione, dans la nuit du 11 au 12 août dernier. Très ému par cette marque de considération, le président du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) a réaffirmé sa fidélité à son hôte avant de lui faire savoir qu’il avait une tâche très difficile qui est de gouverner le Sénégal.



Ousmane Tanor Dieng à Macky Sall : «S’il ne craint pas Dieu, un Président peut faire ce qu’il veut»

 «Je sais que vous n’avez pas beaucoup de temps, vous avez un calendrier chargé, surtout avec les visites des Présidents burkinabé et togolais, mais vous avez quand même tenu à venir, s’est réjoui Ousmane Tanor Dieng. Un président de la République n’a pas de répit, vous êtes tout le temps au service de la Nation et du peuple, tout ce qu’on peut faire, c’est vous remercier et prier pour que vous ayez la force et la santé pour continuer votre tâche.», a déclaré le Secrétaire général du Parti socialiste dans les colonnes de L’Observateur, à l’endroit du Président Macky Sall.
 

Emu par ce geste de Macky Sall, le chef de file du Ps l’a remercié pour «la considération constante et le soutien sans cesse renouvelés».
 

M. Dieng de poursuivre : «Je vous manifeste encore notre confiance, c’est le plus important dans une relation. Même entre frères et sœurs, s’il n’y a pas la confiance, on ne peut rien faire ensemble, mais s’il y a des relations de confiance, on peut aller le plus loin possible. Nous avons confiance en vous et nous savons que vous avez confiance en nous, nous savons aussi que ce que nous faisons, au-delà de nos personnes, nous le faisons pour le pays, je suis convaincu que Benno Bokk Yaakaar est un gage de stabilité pour le pays, et sans stabilité et sécurité, on ne peut rien faire.»
 

Convaincu de la volonté du Président Sall de bien servir le pays, M. Dieng le  met en garde : «je sais la difficulté de la tâche de président de la République. S’il ne craint pas Dieu, un Président peut faire tout ce qu’il veut, sans qu’il y ait trop de conséquences. Je sais aussi comment sont les Sénégalais, le Sénégal est le pays le plus difficile à gouverner, tous les pays sont difficiles à gouverner, mais le Sénégal encore plus.»


Ousmane Demba Kane

Mardi 17 Octobre 2017 - 14:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter