Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Ouverture de la 54e session de la Conférence des ministres de la CEA à Dakar ce mercredi



La 54ème session de la Conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique (CoM2022) se tient depuis ce mercredi au Centre international de conférence Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD) à Dakar.

L’évènement hybride est organisé conjointement par la Commission économique pour l’Afrique (CEA) et le Gouvernement du Sénégal, sur le thème, « Financement de la relance de l’Afrique : Atteindre de nouveaux horizons ».

La conférence a été officiellement ouverte par le Président Macky Sall , qui est également l’actuel Président en exercice de l’Union africaine. L’évènement attirera des panélistes chevronnés et de haut niveau, issus de gouvernements, d’universités, du secteur privé, ainsi que des gouverneurs de banques centrales d’Afrique et d’ailleurs.

« Un comité d’experts se réunit du 11 au 13 mai pour débattre sur des sujets techniques ayant trait au thème de ladite conférence et certaines questions statutaires de la CEA. Un certain nombre d’évènements parallèles seront également organisés les 14 et 15 mai pour aborder des questions liées à la santé, aux infrastructures, à l’éducation, à l’action climatique et à la mobilisation des ressources à l’appui d’une relance inclusive et durable pour les pays africains », selon la Section de la communication Commission économique pour l’Afrique

La réunion ministérielle aura lieu les 16 et 17 mai.

La CoM2022 comportera également le lancement du Rapport économique phare de la CEA sur l’Afrique (ERA), la Conférence annuelle Adebayo Adedeji de la CEA, qui portera cette année sur le rôle de l’enseignement supérieur et du développement du capital humain dans la transformation de l’Afrique et une série de discussions et le point sur la situation de l’intégration régionale, du commerce et de la ZLECAf.

Le choix du thème de la CoM2022 a été largement influencé par le fait que les déficits de financement du développement se sont considérablement creusés depuis le déclenchement de la pandémie. Pour l’Afrique, le FMI estime que les dépenses annuelles liées aux Objectifs de développement durable augmenteront de 154 milliards de dollars américains par an, en raison de la pandémie, et de 285 milliards de dollars américains supplémentaires au cours des cinq prochaines années pour assurer une réponse adéquate à la COVID-19.

La CEA estime que la réduction du coût du crédit commercial sera essentielle pour atténuer les vulnérabilités liées à l’endettement. La Commission avance également que l’augmentation du financement nécessitera des mesures qui créent des synergies entre le financement intérieur et extérieur provenant de sources publiques et privées.

AYOBA FAYE

Mercredi 11 Mai 2022 - 13:51


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter