Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Pour Cellou Dalein Diallo, «les Guinéens ne veulent pas» de référendum sur la Constitution



« C’est le parti qui décidera », répondait Alpha Condé, interrogé sur sa possible candidature à un troisième mandat lors de la prochaine élection présidentielle.
 
 
Sékou Condé, secrétaire permanent du RPG-AEC, n’est pas défavorable à un tel scénario, mais tout se décidera lors de la prochaine convention du parti, explique-t-il : « Le peuple de Guinée sait aujourd'hui, dans sa majorité, ce que le président Alpha Condé a fait en République de Guinée. en moins de dix ans de mandat, moi, quelqu'un qui est bon, je ne le change pas. »
 
Mais l’actuelle Constitution limite à deux le nombre de mandats présidentiels. Le parti mène donc la campagne pour le double scrutin couplant législatives et référendum constitutionnel prévu le premier mars.
 
« Je pense qu'il ne pourra pas modifier la Constitution, estime Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition. J'ai cette conviction, les Guinéens n'en veulent pas, ils l'ont montré à plusieurs reprises et je sais qu'ils vont continuer dans les deux ou trois semaines qui restent à empêcher cette consultation qui est illégale, inopportune et qui remet en cause les maigres acquis démocratiques dans notre pays. »
 
« Nous userons de tous les moyens légaux » dit le FNDC qui regroupe l’essentiel de la société civile et de l’opposition politique et dont les manifestations reprennent ce mercredi.

RFI

Mercredi 12 Février 2020 - 08:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter