Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Premier Conseil des ministres après la rentrée du Gouvernement: l'hivernage, les inondations, la sécurité routière... préoccupent Macky



Après quelques semaines de vacances, les activités gouvernementales ont repris avec un Conseil des ministres, présidé par le chef de l'Etat Macky SALL,  ce mercredi 4 septembre 2019 au palais de la République.

Le président de la République s'est réjoui du retour des pluies après un retard observé dans le démarrage habituel de l’hivernage, retard dû, selon lui, "comme c’est le cas dans nombre de pays, à l’impact significatif des changements climatiques". Le chef de l'Etat s'est permis d'être  permettant d’être optimiste en ce qui concerne la production agricole de cette année.

Mais qui dit pluies au Sénégal, surtout à Dakar, pense forcément aux inondations. Dans ce contexte, le Chef de l’Etat demande "au Gouvernement, à l’administration territoriale et aux autorités locales de se mobiliser en permanence aux côtés des populations pour leur apporter l’assistance logistique et sociale requise".

Resserrer les conditions de délivrance du permis de conduire
Poursuivant sa communication autour de la question de l’insécurité routière galopante, le chef de l’Etat a relevé "l’urgence de resserrer les conditions de délivrance des permis de conduire, et de renforcer les contrôles systématiques et les présences dissuasives des forces de défense et de sécurité sur les différents axes autoroutiers et routiers du pays".

Dans le cadre de la rentrée sociale, soucieux de promouvoir une culture de la performance et de la stabilité dans le système éducatif, le chef de l’Etat a invité le Gouvernement, en relation avec les acteurs de l’Ecole et de l’Université, dans le cadre d’un dialogue social inclusif et responsable, "à mettre en synergie toutes les bonnes volontés et les actions appropriées, en vue de garantir le succès d’une année scolaire et universitaire apaisée".

Dans cette perspective, le Chef de l’Etat rappelle au Gouvernement, l’urgence de finaliser la construction des nouvelles universités afin d’assurer l’orientation optimale des nouveaux bacheliers.  
Dans le même ordre d’idées, le Président de la République demande au Ministre de la Santé et de l’Action sociale, d’engager des actions d’envergure pour renforcer l’équipement adéquat et l’efficacité du fonctionnement des structures et établissements publics de santé et leur alignement aux normes et standards internationaux. Le programme de construction de quatre nouveaux hôpitaux à Kaffrine, Kédougou, Sédhiou et Touba, en cours de réalisation, devra faire l’objet d’un suivi diligent et
régulier par le Gouvernement.

 

AYOBA FAYE

Mercredi 4 Septembre 2019 - 21:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter