Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Présidence CAF : Augustin Senghor accepte le « protocole de Rabat » et enterre ses ambitions



Présidence CAF : Augustin Senghor accepte le « protocole de Rabat » et enterre ses ambitions
Le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Augustin Senghor, a déclaré dans un communiqué avoir accepté l’accord de Rabat qui prévoit d’élire le Sud-Africain Patrice Motsepe à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF), enterrant ainsi des ambitions de diriger cette institution.
 
« Après une concertation avec les autorités sénégalaises au cours des discussions de Rabat et l’aval du comité d’urgence de la FSF lors de sa réunion du 2 mars, qui tient compte du contexte particulier de cette campagne, nous avons décidé d’accepter la proposition consensuelle qui nous a été soumise par la Fifa, le Maroc et l’Egypte au nom de l’intérêt du football africain que nous avons mis en avant dans notre profession de foi », a-t-il affirmé.
 
« Le retrait de ma candidature à la présidence au profit d’un autre candidat ne sera pas partagé par tous pour des raisons diverses. J’en suis conscient, mais j’estime que c’est la bonne décision », a expliqué le président de la FSF. 
 
En vertu de l’accord de Rabat, Augustin Senghor deviendra le premier vice-président de la CAF, et Ahmed Yahya, le deuxième vice-président. Un poste de conseiller devrait revenir à Jacques Anouma. Mais, l’Ivoirien a rejeté ce protocole.

Salif SAKHANOKHO

Samedi 6 Mars 2021 - 16:16