Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Protection sociale : Le Sénégal fait des efforts dans ce domaine (OIT)

L’Organisation internationale du travail (OIT) a fait face à la presse ce matin pour communiquer sur la situation de la protection sociale dans le monde. Ces résultats consignés dans le rapport 2017-2019 a permis de constater que beaucoup d’efforts restent à faire sur le plan mondial, et plus particulièrement en Afrique. Mais le Sénégal essaie tant bien que mal de s’en sortir, avec la mise en place de politiques publiques, a affirmé le chef de l’unité sur la protection sociale au sein du département de la protection sociale à Genève.



Protection sociale : Le Sénégal fait des efforts dans ce domaine (OIT)
Malgré la ratification, en 2015, des Objectifs de développement durable (ODD) à l’Assemblée générale des Nations Unies, des efforts restent à faire dans le domaine de la protection sociale. En effet, l’OIT indique dans le rapport que, «des efforts massifs restent nécessaires pour garantir que le droit à la sécurité sociale devienne une réalité pour tous. C’est en Afrique de l’Ouest que ces efforts seront les plus nécessaires».

Car, indique la spécialiste de la protection sociale pour l’Afrique de l’Ouest au Bureau international du travail (BIT) Céline Peyron Bista, «la protection sociale est un outil pour promouvoir l’emploi. Et il y a des régimes de protection sociale qui lient directement les prestations que l’on peut recevoir en espèce avec une aide pour la recherche d’emploi avec une aide pour la formation professionnelle, également il y a des programmes sociaux qui se lient aussi au programme Haute intensité de main d’œuvre (HIMO).

Revenant sur le Sénégal, Mme Bista a déclaré qu’il fait des efforts avec des discussions entre les autorités étatiques, ses partenaires sociaux et les associations professionnelles. Lesquelles discussions tournent autour de la mise en place du régime simplifié avec en ligne de mire deux objectifs qui sont : d’abord «offrir à ces personnes la possibilité d’accéder à la santé à travers le renforcement de l’assurance maladie également la possibilité d’accéder à une retraite quand ils atteindront l’âge. Mais le second objectif au-delà de la protection sociale est vraiment de formaliser les petites et moyennes entreprises».

Cette position est aussi celle de Christina Behrendt, chef de l’unité sur la protection sociale au sein du département de la protection sociale à Genève qui  reconnaît les efforts consentis pars bon nombre d’Etats, tout en relevant «beaucoup de lacunes dans beaucoup de pays».

A l’en croire, «le Sénégal a fait des avancées notoires ces dernières années avec notamment le lancement de la Couverture maladie universelle, du Plan Sésame, il y a une volonté politique importante et on aimerait bien entendre le BIT continuer à appuyer le Sénégal pour vraiment s’assurer que les programmes qui peuvent être mis en place vont avoir un impact sur les populations». Avant de conclure : «Je suis optimiste pour le Sénégal où on espère noter des progrès importants  pour 2020».

Selon les nouvelles données présentées dans le «Rapport sur la sécurité sociale dans le monde 2017-2019: la protection sociale universelle au service des Objectifs de développement durable», seuls 45 % de la population bénéficient effectivement d’au moins une prestation sociale, tandis que les 55% restants (4 milliards de personnes) sont laissés sans protection.

Ousmane Demba Kane

Mercredi 13 Décembre 2017 - 23:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 23 Septembre 2018 - 15:29 Cas de Dengue à Fatick: le bilan s'alourdit