Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



RDC: Martin Fayulu, le candidat de la coalition Lamuka, en meeting à Goma

Le candidat de l'opposition Martin Fayulu de la plateforme Lamuka était à Goma jeudi 6 décembre. Une foule nombreuse a patienté de longues heures à l’aéroport pour l’y accueillir, deux jours après le passage dans cette même ville de Felix Tshisekedi et Vital Kamerhe. De nombreux habitants étaient également positionnés aux différents ronds-points. Tous ont ensuite convergé très lentement vers le stade Afya où il a tenu un meeting.



Il a fallu plus de deux heures à Martin Fayulu et à son long cortège pour relier l'aéroport au stade. Et comme mercredi à Beni c'est donc de nuit, à la lueur des téléphones portables de ses partisans, que le candidat a tenu meeting. Aux côtés notamment d'Adolphe Muzito, d’un fidèle de Moise Katumbi et d'Eva Bazaiba qui représente Jean-Pierre Bemba dans cette tournée et dont le nom a été largement applaudi.
 
Très fervent, Martin Fayulu, a d'abord exhorté la foule « à rendre gloire au Seigneur » avant de lui demander d'observer une minute de silence en hommage à Luc Nkulula, activiste de la Lucha décédé dans un incendie cette année et figure du mouvement citoyen Lucha, dont la ville de Goma est le berceau.
 
Martin Fayulu a ensuite dressé un bilan très sombre des années Kabila : insécurité, absence d'Etat de droit, corruption, droits humains bafoués et insécurité. « Vous avez beaucoup souffert », a-t-il lancé aux populations, et «  tout ça, je dois l'arrêter ».
 
Martin Fayulu a également renouvelé sa promesse de rétablir la sécurité, axe principal qu'il développe depuis le début de cette campagne.
 
Le candidat a ensuite fait monter sur le podium des partisans pour qu'ils expriment eux-mêmes en swahili leur rejet de la machine à voter. Des partisans qui ont promis que machine à voter ou pas ils seraient extrêmement vigilants le jour du scrutin pour s'assurer que leurs voix soient bel et bien comptabilisées.

Rfi.fr

Vendredi 7 Décembre 2018 - 10:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >