PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




RDC: le prêtre à l'origine de l'«opération cloches» confronté à ses accusateurs

Ce 29 décembre, l'abbé Vincent Tshomba, initiateur de l'opération « Jeudi cloche », doit être confronté à l'Union nationale des nationalistes (Unana). Le parti politique l'accuse de tapage nocturne suite à cette opération menée chaque jeudi à 21 heures par plusieurs paroisses de Kinshasa pour exiger l'application intégrale de l'accord politique dit de la Saint-Sylvestre et la tenue des élections crédibles et transparentes dans le meilleur délai.



RDC: le prêtre à l'origine de l'«opération cloches» confronté à ses accusateurs
Il est 20h50 quand on ferme les portes de la paroisse Saint-Joseph de Kinshasa à double tour. Les rares personnes qui trainent encore ici scrutent toutes les entrées. A quelques minutes de l’opération « Jeudi cloche », tous les fidèles ont été priés de rentrer chez eux.
 
« On a commencé aujourd’hui la prière des trois jours, explique le secrétaire de la paroisse. Elle a pris fin à 20h15. Voilà pourquoi les gens se sont précipités pour rentrer chez eux et accompagner la cloche ».
 
A 21h, au milieu du vacarme habituel de Matonge, l’un des quartiers les plus mouvementés de la ville, la cloche sonne. Quelques minutes plus tard, des sifflets et des pétards accompagnent la cloche aux alentours de la paroisse.
 
Poursuite de l'opération malgré la plainte
 
De jeunes courageux sortent dans la rue avec leurs sifflets, mais préfèrent être discrets au micro, on ne sait jamais « qui est qui », selon eux. « Non, je n’ai rien à dire », dit l'un d'entre eux.
 
À l’autre bout de la rue, un homme à la quarantaine révolue discute avec ses amis. Il n’est pas chrétien, il n’a ni sifflets, ni casseroles, ni pétards mais soutient l’opération. « Je suis d’accord avec ce que les catholiques font, déclare-t-il. Je ne suis pas catholique, mais j’appuie ».
 
Jeudi prochain, le secrétaire de la paroisse annonce que l’opération doit se poursuivre malgré la plainte déposée contre l'abbé Vincent Tshomba.

RFI

Vendredi 29 Décembre 2017 - 12:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter