Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Recherche nouveau concessionnaire "Ila Touba ": les intéressés doivent être multimilliardaires

Les Chinois, qui ont construit l'autoroute à péage "Ila Touba ", vont, incessamment, se retirer. À cet effet, un appel d'offre a été lancé, depuis le 7 août 2020, par l'Etat sénégalais, pour trouver un nouveau concessionnaire.
Mais avis sans frais aux candidats à la gestion de l'édifice ! Car, selon les infos en possession de "Source A", ils doivent avoir un chiffre d'affaires d'au moins 40 milliards F Cfa, durant les 5 dernières années, dans le domaine de la gestion de l'exploitation ou de la gestion et de l'entretien d'infrastructures routières, autoroutières ou ferroviaires. Tout comme, ils devront se prévaloir d'avoir exécuté, au cours des 15 dernières années, de 2005 à 2009, deux contrats d'exploitation d'autoroute ayant généré, chacun, au moins , 20 milliards.



Recherche nouveau concessionnaire "Ila Touba ": les intéressés doivent être multimilliardaires
Les autorités ne sont pas en train de seulement renégocier le contrat de l'autoroute à péage Dakar -Diamniadio. Elles ont aussi lancé un appel d'offre pour trouver un concessionnaire, qui aura la charge de gérer l'autre Autoroute "Ila Touba". Mais le moins que l'on puisse dire est que le marché ne sera pas donné au premier venu. Les candidats vont, en effet , être triés sur le volet. 


Les candidats doivent avoir un chiffre d'affaires de 40 milliards F Cfa, durant les 5 dernières années, à compter de 2015, dans le domaine de la gestion de l'exploitation ou de la gestion de l'entretien d'infrastructures routières, autoroutières ou ferroviaires

Selon les infos en possession de "Source A", les exigences de l'Etat du Sénégal sont énormes. Les candidats doivent non seulement avoir une expérience de services d'exploitation d'infrastructures d'au moins dix ans, de 2009 à 2019. Mais aussi, ils doivent avoir un chiffre d'affaires d'au moins 40 milliards F Cfa durant les cinq dernières années, à compter de 2015, dans le domaine de la gestion de l'exploitation ou de la gestion et de l'entretien d'infrastructures routières , autoroutières ou ferroviaires.
Ce n'est pas tout. Les intéressés devront, en outre, se prévaloir d'avoir exécuté, au cours des 15 dernières années, de 2005 à 2019, deux contrats d'exploitation d'autoroute ayant généré, chacun , au moins , 20 milliards . Enfin, les soumissionnaires doivent déposer une ligne de crédit d'au moins 3 milliards F Cfa. Pour dire que le contrat pourrait ne pas être dans les cordes des Sociétés sénégalaises.

Les intéressés devront, en outre, se prévaloir d'avoir exécuté, au cours des 15 dernières années, de 2005 à 2019, deux contrats d'exploitation d'autoroute ayant généré, chacun, au moins, 20 milliards

D'après les indiscrétions parvenues à " Source A", des candidats ont déjà déposé leurs dossiers. Les offres devront être soumises à la cellule de passation de marché de l'Agence des travaux et de gestion des route (Ageroute). Elle doivent comprendre une garantie de soumission d'au moins 1 milliard 500 millions F Cfa.

Fatoumata Bintou NDOUR

Mercredi 26 Août 2020 - 09:46


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter