Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Rejet de la liste de YAW à Dakar : Ousmane Sonko promet de poursuivre la DGE pour « voie de fait »



Rejet de la liste de YAW à Dakar : Ousmane Sonko promet de poursuivre la DGE pour « voie de fait »
En marge de la déclaration de presse, Ousmane Sonko est revenu sur le rejet de la liste de Yewwi Askan Wi présenté par son mandataire national, Déthié Fall. La Direction générale des élections (DGE) avait refusé le lundi 16 mai, de modifier la liste Yewwi Askan Wi déposée la semaine dernière pour le département de Dakar. Selon le mandataire de la coalition, Déthié Fall qui a tenté de faire valoir des « désistements », la DGE s’est déclarée « incompétente ». Le maire de Ziguinchor a traité les agents de la DGE de saboteur. Il compte les poursuivre pour « voie de fait  », qui selon lui, est un délit d'administration. Le leader de Pastef soutient que la liste de YAW à Dakar est "recevable et doit être reçue".

« Qu’on me sorte une seule disposition de la loi électorale qui stipule qu’avant le début des contrôles, du contrôle juridique que personne ne peut rectifier une liste, il n y a en a pas », a-t-il indiqué.

Le leader de Pastef accuse les agents de la DGE de faire du sabotage. Il indique qu’ils n’avaient pas le droit de refuser le document présenté par Déthié Fall pour la rectification de la liste de Yewwi Askan Wi à Dakar. « Si on amène un courrier à l’admiration, elle doit le prendre (…) l’administration par essence est au service du citoyen. Les agents de la DGE n’ont pas le droit de refuser le document. Au nom de quoi le commissaire refuse de prendre notre document. C’est une voie de fait, un délit d’omission et c’est très grave. Nous les poursuivrons pour ce qu’ils ont fait », a promis Ousmane Sonko.


Il a également chargé le président de  la CENA (Commission Electorale Nationale Autonome), selon lui, ce dernier « doit dégager, car il n’a aucun mandat ». « Depuis 2001, il dirige cette administration. Il est aux ordres de Macky Sall. Notre liste à Dakar, c’est une liste qui est recevable et elle sera reçue », a dit le maire de Ziguinchoir.


Enfin, Sonko disqualifie la liste de la coalition présidentielle Benno Bokk Yakaar (BBY). Ce dernier indique que la liste de BBY devrait être recalée, car, selon lui, la coalition présidentielle a déposé plus de parrainages que le nombre exigé.


Le leader de Pastef soutient que Benno Bokk Yakaar « ne doit pas participer aux élections législatives ».


Ousmane Sonko appelle Yewwi, Wallu et les Sénégalais à barrer la route à Macky Sall afin de lui imposer la cohabitation. « Les Sénégalais ne vont pas accepter une élection législative sans la liste de Yewwi Askan Wi à Dakar (…) Nous les avons fait mordre la poussière lors des élections locales avec plus de 100 mille voix à Dakar. Ils ont peur de Yewwi, mais les Sénégalais ne se laisseront pas faire », a-t-il indiqué.



 

Moussa Ndongo

Mardi 17 Mai 2022 - 23:26


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter