Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Reprise des cours: l'eau a finalement coulé au Lycée Seydou Nourou Tall

Annonçant, il y a deux jours, sa décision de ne pas rouvrir ses portes aux élèves en classes d’examens à cause de l’absence du liquide précieux au niveau du Lycée Seydou Nourou Tall, le comité de veille est finalement revenu sur sa décision. Le manque d’eau qui était le principal problème de cet établissement est résolu, selon la proviseure du lycée, Annie Coly.



Reprise des cours: l'eau a finalement coulé au Lycée Seydou Nourou Tall
Le Lycée Seydou Nourou Tall, à l’instar de toutes les écoles du pays, a bien fini par rouvrir ses portes aux élèves en classe d’examen, ce jeudi 25 juin 2020. En effet, le comité de veille de l’établissement, composé de la proviseure, du corps professoral et des parents d’élèves, avait fait savoir, le lundi passé, que les conditions n’étaient pas réunies pour que le lycée puisse accueillir des élèves. Indiquant ainsi une carence d’eau qui y prévaut depuis plusieurs années en raison de la construction du pont qui longe la VDN.

Cependant, selon la proviseure, tout est finalement sous contrôle et les cours peuvent bien reprendre comme le souhaite le ministère de l’Education nationale. Elle affirme de ce fait, que ce problème n’est plus à l’ordre du jour. « Nous avions annoncé avec toute la communauté que l’école ne serait pas ouverte parce qu’elle ne pouvait pas l’être dans les conditions que nous avions constatées depuis la semaine dernière, et plus fortement depuis vendredi. Il n’y avait pas une seule goutte d’eau dans l’école. Malgré la présence de six citernes de plus de 1000, 2000, parfois 3000 litres d’eau. A cette date-là, tout n’était pas en place pour pouvoir recevoir des élèves qui avaient besoin d’eau pour se nettoyer le plus régulièrement possible, pour se désaltérer à l’occasion»  confie Annie Coly dans les colonnes du journal Le Témoin. Où elle indique également qu’ils ont eu une « grande peur » de ne pas pouvoir reprendre à cause de ce problème.

Avec notamment un grand nombre d’élèves constaté sur place, elle se dit rassurée des mesures prises et que l’avenir nous dira si ces mesures d’accompagnement sont adéquates. en espérant que ça le sera, en tout cas. « Tout ce qui était prévisible est en place » lâche-t-elle. par ailleurs, les parents d’élèves du lycée se disent aussi rassurés du dispositif mis en place. eux qui avaient bien fait savoir qu’ils n’allaient prendre aucun risque avec le manque d’eau qu’avait subi l’école pour faire revenir leurs enfants à l’école. Avec la résolution de ce problème, ce lycée de la capitale a réussi sa rentrée comme les autres établissements.

AYOBA FAYE

Vendredi 26 Juin 2020 - 10:44


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter