Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



(Revue de presse du Jeudi 08 juin 2017) Les membres du Conseil constitutionnel passent de 5 à 7



La décision du Sénégal de rappeler son Ambassadeur au Qatar en consultation relativement à la situation en cours dans la région du Golfe, est en bonne place dans la presse du jour. Si le SOLEIL se limite à donner la déclaration du gouvernement qui exprime sa solidarité agissante à l’Arabie Saoudite, aux Emirats Arabes Unis, au Bahreïn et à l’Egypte, le QUOTIDIEN soutient que « le gouvernement nous doit des explications pour nous convaincre de l’utilité de se mêler d’une bataille de têtes couronnées dans le Golfe où résident les régimes les plus autocratiques au monde. La réponse est peut-être dans LIBERATION qui informe que le Qatar est pris en flagrant délit de financement du terrorisme. Selon le journal malgré les dénégations, il est aujourd’hui sûr que Doha a versé au moins un million de dollars à des groupes affiliés à Al-Qaïda. Dans cette affaire, ENQUETE parle de Karim Wade qui séjourne pour le moment à Qatar pour dire que son avenir est en question. Le journal rapporte que certains diplomates sénégalais craignent que le procureur du Qatar qui a joué un rôle capital dans ce dossier à plusieurs énigmes ne lève un pan du voile sur les conditions de la libération de Karim Wade en guise de représailles.

DIRECT INFO parle aussi de l’avenir d’un ancien compagnon de Karim Wade, Abdoulaye Baldé. Selon le journal, le maire de Ziguinchor serait en partance dans les prairies beige marron pour travailler avec son ancien camarade de parti Macky Sall. Cela fait suite au non-lieu qui lui a été accordé dans l’affaire de la Crei et cela se fera selon des indiscrétions du journal après les Législatives de 2017.

Pour ces Législatives du 30 juillet, Seydou Guèye, porte-parole du gouvernement et de l’Apr déclare dans VOX POPULI que « les élections législatives ne seront pas reportées, la question n’est pas à l’ordre du jour ».

Si ces élections se tiennent, retenez avec WALFQUOTIDIEN que « tout devrait se jouer entre quelques grandes coalitions ». Il s’agit de la coalition Benno Bokk Yaakaar, la coalition Manko Taxawu Senegaal, la Coalition gagnante Wattu Senegaal. Le journal cite aussi d’autres coalition « de moindre envergure », la coalition Joyyanti d’Abdoul Mbaye, celle dite Kadu askan wi avec Abdoulaye Baldé, la coalition Leeral de Me El Hadji Diouf, Manko Yessal Sénégal de Fada, Ndawu askan wi avec Ousmane Sonko ou Euttou Askan wi avec le Pr Amsatou Sow Sidibé.

On continue de donner des secrets des listes. L’OBS informe sur « le 5 majeur » de la liste nationale de Benno Bokk Yaakaar : Mouhammad Boun Abdallah Dionne (Apr), Ndèye Fatou Diouf (Apr), Moustapha Cissé Lô (Apr), Aminata Guèye (Apr) et Abdoulaye Makhtar Diop (Grand Serigne de Dakar). Pour Dakar, le journal parle d’un commando composé de 3 apéristes (Amadou Bâ, Marie Thérèse Aïda Seck, Abdoulaye Diouf Sarr), 3 socialistes (Marie Père Sarr, Jean Baptiste Diouf et Juliette Zingua) et 1 progressiste (Santi Agne)…

Pour le PDS, le TEMOIN soutient que le parti est au bord de l’implosion avec des voix qui s’élèvent pour remettre en cause les investitures conduites par Oumar Sarr et Cie. Selon le journal, Wade a réclamé les listes déposées au ministère de l’Intérieur car ses recommandations n’auraient pas été respectées par le coordonnateur du Pds.

Le journal DAKAR TIMES informe que le chef de l’Etat a respecté son engagement d’augmenter le nombre des membres du Conseil constitutionnel qui doit passer de 5 à 7. Le journal informe qu’il a nommé Mme Diao Fall Bousso ancien Procureur général près de la Cour d’Appel de Saint-Louis et Monsieur Seydou Nourou Tall, professeur des Universités, titulaire de chaire en droit public et sciences politiques.

Dans le domaine des transports aériens, des ex-travailleurs d’Air Afrique rectifient le Premier ministre. Selon WALFQUOTIDIEN, ce dernier avait soutenu le 18 mai dernier à l’Assemblée nationale que les 560 ex-travailleurs d’Air Afrique de la plateforme dakaroise ont été totalement indemnisés. Un collectif de plus de 25 agents du personnel navigant réclame encore à l’Etat des indemnités de 11 milliards alors qu’ils ont laissé sur place un patrimoine de plus de 40 milliards.

SUDQUOTIDIEN parle de la fuite organisée du sujet n°1 de philosophie de la session 2017 organisée hier. Selon le journal, le réseau social WhatsApp a été mis en contribution par les potaches pour favoriser la disponibilité du sujet. La coordination des enseignants et examinateurs de philosophie n’écarte pas un boycott de la correction.

Du côté des daaras, l’AS nous amène à la découverte du Daara Aïcha. Cet institut qui a relevé le défi d’un daara de filles compte 1500 élèves. L’école compte parmi ses élèves, le 3ème prix du Concours de Mémorisation du Saint-Coran de Malaisie.

Non loin de là, la TRIBUNE nous parle de l’engagement de Serigne Sidi Makhtar Mbacké pour l’unité des confréries au Sénégal. Un engagement réaffirmé lors d’une visite de Serigne Maodo Sy à Touba. Les propos du Khalife à la UNE du journal, « ma préoccupation est l’unité de tous les musulmans », « entre Bamba et Maodo, c’est un double lien de parenté ».

Terminons avec LES ECHOS qui reviennent sur la mort suspecte du jeune garçon de 8 ans à Grand Mbao. Sa famille interpelle les autorités judiciaires compétentes en l’espèce pour l’éclatement de la vérité. Amadou Diallo était retrouvé sans vie dans un  tas de friperie devant leur maison.
 
 


Jeudi 8 Juin 2017 - 11:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter