(Revue de presse du mercredi 27 décembre 2017) Grève des aiguilleurs du ciel : Rencontre entre le PM et l’ASECNA



Sur la grève des aiguilleurs du ciel qui avait paralysé l’AIBD dans la nuit du 15 au 16 décembre dernier, ENQUETE informe que le Premier ministre a convoqué une réunion aujourd’hui avec les dirigeants de l’Asecna pour voir comment régler définitivement les problèmes soulevés par les contrôleurs aériens. Seulement les sources du journal estiment que la rencontre risque d’être houleuse car l’Etat du Sénégal, qui en voudrait à l’Asecna qui ne s’est jamais impliquée comme il se devait durant tout le processus de construction de l’Aibd, n’entend pas endosser les errements de l’Agence dans la gestion de son personnel.

Pour sa part WALFQUOTIDIEN informe que le transfert des activités de l’aéroport de Dakar vers Diass a eu des conséquences graves sur les commerçants, les vendeurs à la sauvette et certains acteurs de l’activité économique environnante. N’ayant pas eu la chance d’avoir des boutiques dans le nouvel aéroport, ils vivent le calvaire, peut-on lire dans le journal.

« 25% du financement du Plan Sénégal émergent ont été bouclés aujourd’hui grâce aux investissements dans le secteur touristique ». Ce sont des propos du ministre Mame Mbaye Niang à la UNE de SUDQUOTIDIEN. Le ministre du Tourisme était dans un séminaire organisé par l’Aspt sur le thème : L’importance du traitement de l’information sur l’image de la destination Sénégal ».

WALFQUOTIDIEN informe sur le démantèlement des réseaux de trafic de sucre au port de Dakar. La mafia selon le journal, usait de subterfuges avec les importations destinées au Mali pour envahir le marché, priver le Trésor public de recettes et mettre la sucrerie de Richard Toll mal en point, elle dit ne plus vendre 1kg depuis bientôt six mois.

L’Artp paye 300 millions de loyer par an. Pour arrêter les milliards versés pour la location, l’Agence va bientôt inaugurer son nouveau siège dont les travaux ont été réalisés par l’entreprise CSE, informe DAKARTIMES.

Dans la lutte contre la corruption ENQUETE informe que c’est la désillusion avec zéro rapport d’activités produit depuis le départ de Nafi Ngom Keïta. Le journal soutient que si pour la Crei le doute n’est pas permis pour l’Ofnac, l’opinion reste perplexe. Malgré les nombreux soupçons de scandale, de corruption, aucune procédure n’est ouverte contre les présumés responsables de premier plan du régime actuel.

Sur l’histoire révélée par Mimi Touré et relative aux 200 milliards recouvrés dans le cadre de la traque des biens mal acquis, le porte-parole du Pds exige une commission d’enquête parlementaire afin d’en savoir davantage. Babacar Gaye dans la TRIBUNE a promis de saisir les députés de leur groupe parlementaire dans ce sens. Dans le TEMOIN, Abou Abel Thiam de l’Apr soutient que l’Assemblée nationale est autonome et est libre de faire ce qu’elle veut. Il avance qu’on est aujourd’hui dans une entreprise de salubrité politique et il y a effectivement de petits clans qui veulent faire obstacle à cela au détriment de l’intérêt général.

Le premier procès de présumés terroristes s’ouvre aujourd’hui au Sénégal. VOX POPULI qui met à la UNE la photo d’Imam Ndao, informe que les 32 inculpés sont jugés pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et blanchiment de capitaux, d’apologie du terrorisme, financement du terrorisme… Ils voulaient créer une base de DAESH au Sénégal dit l’ordonnance de renvoi détaillée par le journal. Dans L’AS les avocats de l’Imam Ndao avancent que « les conditions ne sont pas réunies pour la tenue d’un procès juste et équitable ».

LIBERATION informe qu’en raison d’un retour de parquet c’est finalement aujourd’hui que Cheikh Gadiaga et Moïse Rampino feront face au procureur. Le journal informe que Rampino a reconnu que c’est l’analphabète Cheikh Gadiaga qui lui indiquait ce qu’il fallait écrire. Dans cette affaire, LES ECHOS soutient que s’il y a une personnalité à féliciter c’est sans conteste le DG des ADS, Papa Maël Diop.  Il a été le seul à oser défier Cheikh Gadiaga, refusant son chantage et porter l’affaire devant la justice. Là où beaucoup d’autres personnalités ont « transigé » en donnant beaucoup d’argent à cet escroc. Le journal ajoute que le DG des ADS a présenté aux enquêteurs de la Section de recherches de la gendarmerie tous les états de salaire des ADS pour démentir les écrits de Gadiaga. Dans DIRECT INFO, l’Association des professionnels de la presse en ligne s’indigne des actes d’extorsion de fonds et de chantage constatés de plus en plus et attribués à des animateurs de la presse en ligne. Elle se démarque de ces pratiques et se dit prête à s’allier avec l’Etat et toute autre entité afin de barrer la route à ces chasseurs de primes.

LE SOLEIL dévoile les noms des trois enseignants nominés dans le cadre du grand prix du chef de l’Etat pour l’enseignant. Il s’agit des professeurs de Lettres Serigne Khalifa Ababacar Wade du lycée de Mbao, Assane Ndiaye du lycée de Mbacké et de l’instituteur Abdoulaye Mbow du centre Talibou Dabo. Cérémonie de remise de ce prix demain au grand théâtre sous la présidence du chef de l’Etat.

En politique, LE QUOTIDIEN informe que les travaux dans le cadre du dialogue politique sont suspendus. La caution, le parrainage et le bulletin unique constituent les points de divergence entre les différentes parties prenantes.

Terminons avec L’OBS et avec une grande interview de l’artiste Omar Péne. « Je reviens de loin » dit-il. Le chanteur avait perdu la voix et a subi trois interventions chirurgicales. Il dit qu’il fallait prendre deux ans pour se requinquer. Retour le 29 décembre au grand théâtre, jour de son anniversaire.
 


Mercredi 27 Décembre 2017 - 11:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter