PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




(Revue de presse du vendredi 30 juin 2017) « Capitale sans eau »



« Capitale sans eau », le titre est à la UNE de la TRIBUNE qui informe que voilà plus de deux mois que plusieurs quartiers de Dakar sont privés d’eau durant plusieurs jours. Des zones sont touchées aux Parcelles Assainies, à Rufisque, aux HLM, à, Yeumbeul, à Ouakam, Sud Foire, Liberté 6, Bargny, sans oublier les autres régions du pays. Dans le journal, le secrétaire d’Etat à l’hydraulique rural, Diène Faye parle d’une forte demande et des problèmes liés à la capacité de production des ouvrages et la distribution.

Après l’eau, le solaire. Dans ce domaine, le SOLEIL informe que la centrale solaire de Santhiou Mékhé dans la commune de Méouane, département de Tivaoune, a été inaugurée hier par le chef de l’Etat. Selon le journal, c’est un partenariat entre le Fonsis et des privés d’un coût de 27 milliards de Fcfa qui va permettre d’injecter 30 MW dans le réseau de la Senelec soit l’équivalent de la consommation annuelle de plus de 200. 000 ménages. Le SOIR soutient qu’ « avec une puissance solaire réelle installée de 82 mégawatts, le Sénégal est devenu en moins d'une année, le premier producteur d'énergie verte en Afrique de l'Ouest. Cette capacité devrait augmenter car d'autres centrales sont en cours d'exécution un peu partout au Sénégal ».

L’Etat perd 300 milliards, nous dit DAKAR TIMES. Le journal explique qu’en termes de recettes, les opérateurs de téléphonie doivent plusieurs milliards au Trésor public grâce aux appels entrants et au contrôle. DAKAR TIMES considère que le ministère des Finances, les Impôts et l’Artp doivent prendre en main cette affaire au grand bonheur des citoyens sénégalais.

En matière d’emplois, le Rapport 2016 des statistiques du travail au Sénégal donne le nombre de 336 554 contrats de travail qui ont été scellés de 2012 à 2016. Pour le ministre Mansour Sy dans VOX POPULI, l’objectif de 500 000 emplois promis par Macky Sall sera dépassé.

Pour les prochaines législatives, Touba réitère l’interdiction d’activités politiques au niveau de la cité religieuse. Le porte-parole du khalife général des mourides interdit même les affiches. Le QUOTIDIEN informe outre la politique, le port indécent des vêtements, les jeux de hasard, le football, les tam-tam… sont interdits dans la ville de Cheikh Ahmadou Bamba. Titre dans le TEMOIN, « le khalife général des Mourides lance une nouvelle fatwa et menace ». Sur un autre sujet, ENQUETE informe que le porte-parole du khalife a recadré les forces de l’ordre et les talibés à la suite des évènements sanglants du marché Occass.  Pour Serigne Bass Abdou Khadre, « policiers et gendarmes ne sont pas affectés à Touba pour martyriser les populations ou leur lancer des grenades lacrymogènes ».

SUDQUOTIDIEN informe que la Commission électorale autonome (Cena) va à partir d’aujourd’hui à la rencontre de la classe politique pour une solution qui facilite le vote face à la pléthore de listes. Le journal soutient tout de même que la mission ne sera pas aisée avec les positions tranchées de certaines coalitions sur la question.

Avec les 47 listes, le QUOTIDIEN informe que le temps d’antenne à la Rts est de 2 minutes pour chaque liste durant cette campagne. Concernant Khalifa Sall en prison, le journal informe que son passage à la télé pour son temps d’antenne est une équation pour le moment sans réponse au niveau de la Rts comme du Cnra.

Macky Sall dans l’AS soutient que « mes adversaires vont encore se lamenter pour dire partout que le président est déjà en campagne mais après avoir fait des réalisations, il a le droit de les visiter. Il inaugurait hier la centrale solaire de Santhiou Mékhé.

Son Premier ministre, Boun Abdallah Dionne qui était avec lui et qui est tête de liste nationale de Benno Bokk yaakaar est sur les pas de Habib Thiam. WALFQUOTIDIEN qui fait cette analyse soutient que ce dernier comme Macky Sall ont souffert le martyr après avoir dirigé avec succès les listes de leur formation politique respective : le Ps et le Pds. Le journal parle de la possibilité de quitter la Primature pour le perchoir de l’Assemblée et rappelle l’histoire de Macky Sall et d’Habib Thiam avec leur présidence à l’Assemblée qui a mené à la disgrâce. 

En tout cas hier à l’Assemblée nationale lors du vote de la loi de règlement pour l’année 2015, les ministres Amadou Bâ et Birima Mangara étaient en face de 48 députés sur 150 pour discuter et contrôler l’action du gouvernement. LES ECHOS qui font le constat, rapportent d’ailleurs que les intervenants ont passé leur temps à présenter des condoléances et à féliciter le ministre des Finances.

A la UNE de l’OBS c’est Khalifa Sall qui demande un autre jugement. Selon le journal, le maire de Dakar ne veut plus de la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar car à ses yeux la juridiction a rendu son arrêt n° 168 par excès de pouvoir. Dans DIRECT INFO, qui reprend une chronique du journaliste Pape Alé Niang sur le site « Dakarmatin », on soutient que c’est Ousmane Tanor Dieng qui aurait piloté de bout en bout l’enquête de l’Ige qui a abouti à l’arrestation de Khalifa Sall.

Terminons avec la UNE de LIBERATION qui parle de Thioro Mbow, une sénégalaise détenue en Belgique pour triple infanticide. Notre compatriote de 37 ans est accusée d’avoir tuée le 11 février 2015 ses trois filles âgées de 2, 4 et 6 ans. Selon le journal, elle sera jugée surement courant 2018 devant la Cour d’assises de Belgique.
 


Vendredi 30 Juin 2017 - 11:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter