Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Royaume-Uni : six blessés dans une attaque au couteau à Glasgow, le suspect abattu

Six personnes, dont un policier, ont été blessées vendredi dans une attaque au couteau à Glasgow, a annoncé la police écossaise, qui a également déclaré avoir abattu l'assaillant. Sky News et la BBC ont de leur côté avancé que plusieurs personnes avaient été tuées.



Royaume-Uni : six blessés dans une attaque au couteau à Glasgow, le suspect abattu
Un important dispositif des forces de l'ordre a été déployé dans le centre-ville de Glasgow et plusieurs rues ont été bouclées, a constaté un journaliste de l'AFP.
 
Cet incident survient six jours après la mort de trois personnes dans une attaque au couteau à Reading, une attaque qualifiée de terroriste par la police britannique.
 
Boris Johnson "profondément attristé"
 
Dans un tweet, la ministre britannique de l'Intérieur, Priti Patel, a évoqué des informations "profondément alarmantes", sans davantage de précisions.
 
"Mes pensées vont à toutes les personnes impliquées", a réagi la Première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, sur Twitter. "Veuillez aider les services d'urgence à faire leur travail en restant loin de la zone – et ne partagez pas d'informations non confirmées."
De son côté, le Premier ministre britannique, Boris Johnson, s'est dit "profondément attristé" par le "terrible incident" de Glasgow. "Je pense à toutes les victimes et à leurs familles. Merci à nos courageux services d'urgence", a-t-il ajouté sur Twitter.
 
"J'ai vu des gens sortir en courant de l'hôtel"
 
Cité par l'agence PA, un témoin a fait état de quatre personnes emmenées dans une ambulance. Craig Milroy a indiqué avoir vu un homme "à terre, avec une personne à ses côtés". "Je ne sais pas si c'était une blessure par balle, une blessure par arme blanche ou ce que c'était."
 
Également sur place, une femme prénommée Louise a expliqué à la chaîne d'information Sky News avoir vu des gens en sang à terre, pris en charge. "J'ai vu des gens sortir en courant de l'hôtel, la police criant 'mains en l'air, mains en l'air, sortez'", a-t-elle rapporté. "Il y avait des voitures de police, des ambulances partout dans la rue qui a été bouclée. La police criait aux gens des autres bâtiments près de l'hôtel Park Inn de rester à l'intérieur."

France24

Vendredi 26 Juin 2020 - 16:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter