Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Stade Lat Dior : Augustin Senghor promet une amélioration de la qualité du gazon d'ici septembre

La pelouse du stade Lat Dior a été décriée par les joueurs de l'équipe nationale. Lors de la signature d'une convention de partenariat entre la Fédération Sénégalaise de Football et Air Sénégal SA, ce lundi 7 juin 2021, à Diamniadio, le Président de la FSF Augustin Senghor s’est exprimé sur la qualité de la pelouse. Il fait appel à une expertise et promet une amélioration de la qualité du gazon d'ici septembre.




Stade Lat Dior : Augustin Senghor promet une amélioration de la qualité du gazon d'ici septembre
A la fin du match contre la Zambie, certains joueurs se sont offusqués de la qualité de la pelouse du stade Lat Dior de Thiès. Le Président de la FSF note une amélioration au niveau de la pelouse et indique que tout n'est pas parfait. "Des efforts ont été faits au niveau du stade. Il y a eu une amélioration, les joueurs se sont entraînés toute une semaine là-bas. Sur les séquences de jeu où on marque les beaux buts, si c'était l'ancienne pelouse d'il y a quelques mois, les ballons ne seraient pas allés au fond", a-t-il dit.
 
Il ajoute: "c'est loin d'être parfait, aujourd'hui, notre objectif justement c'était de pouvoir tester en temps réel l'état des améliorations qu'on a essayé d'impulser". 
 
"Je suis optimiste pour dire qu'à la fin de l'inspection ce stade-là pourra être homologué"
 
Augustin Senghor fait appel à une expertise pour la gestion de la pelouse. "D'ici le mois de septembre on va continuer. Aujourd'hui même j'ai échangé avec un expert international en gazon, de la société qui a réalisé les pelouses des stades au Cameroun. Il va venir la semaine prochaine pour nous dire ou nous conseiller de ce qu'il faut faire d'ici au mois de septembre on est une meilleure pelouse", a-t-il indiqué. 
 
Selon lui, ce stade n'était pas destiné à accueillir des matchs internationaux, "c'est une question de conjoncture ponctuelle et nous avons investi beaucoup dans un temps très court pour pouvoir obtenir l'homologation pour pouvoir compétir", a-t-il souligné.
 
"Les observateurs, les joueurs aussi ont le droit d'avoir des exigences mais tout se fait de manière progressive. Nous ferons un point en septembre, nous allons relever le défi", a-t-il poursuivi.
 
Pour l'homologation du stade, le Président de la FSF se dit confiant.  " Je suis toujours de nature optimiste, la CAF nous avait indiqué un certain nombre de travaux à faire, tous ces travaux ont été faits compte rendu en a été fait par notre responsable des licences. Nous avons eu des feedbacks positifs de la CAF. Je suis optimiste pour dire qu'à la fin de l'inspection ce stade-là pourra être homologué", a-t-il expliqué. 
 
Il indique qu'ils sont en train de réaliser un forage de 130 mètres de profondeur.  "Nous nous sommes rendus compte que le forage existait, il n'était que de 30 mètres c'est pas suffisant il n'y a pas assez de quantité d'eau donc c'est ça qui faisait que non seulement le gazon avait du mal à pousser mais aussi le terrain est sec. Nous allons le régler avec ce  forage de 130 mètres", a-t-il fait savoir.

Moussa Ndongo

Lundi 7 Juin 2021 - 21:59


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter