Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Syrie : à Idleb, 2 soldats turcs tués par l’offensive syrienne

L’armée syrienne poursuit sa progression dans la province d’Idleb, où les accrochages se multiplient avec les troupes turques qui y sont déployées. Deux soldats turcs ont été tués dans des raids aériens, le mercredi 26 février, selon le ministère de la Défense à Ankara. Il précise que l’armée turque avait riposté contre des « cibles du régime » syrien.



L’intensité des bombardements a poussé l'administration locale dans le Nord-Ouest syrien à suspendre les cours dans les écoles de la ville d'Idleb et ses environs. Une décision prise au lendemain de frappes aériennes ayant touché plusieurs établissements dans cette région.

Massivement soutenue par l’aviation russe, qui a mené mercredi 26 février plus de 130 raids, l’armée syrienne poursuit son avancée sur tous les fronts dans la province d’Idleb. Elle a pris le contrôle d’une quinzaine de localités en 24 heures. Ce qui porte à 140 le nombre de villes et de villages reconquis depuis le 24 janvier dernier, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

Prise de contrôle de l’autoroute M5

Les troupes de Damas n’hésitent pas à se frotter à l’armée turque, qui a déployé dans la province d’Idleb quelque 7 800 soldats et près de 3 000 véhicules militaires, dont des centaines de chars et de pièces d’artillerie, selon l’OSDH.

Les jihadistes et les rebelles comptent plus de 25 000 combattants, attestent diverses sources. En face, l’armée syrienne et ses alliés ont engagé dans cette offensive près de 40 000 hommes, dirigés par le général Souhail al-Hassan, réputé proche de Moscou.

Ce mercredi, ce sont deux colonnes de l’armée turque qui ont été prises pour cible par l’artillerie syrienne et des avions du régime de Damas. Après avoir repris le contrôle de l’autoroute M5 qui traverse la Syrie du Nord au Sud en passant par Damas et Alep, l’armée syrienne veut maintenant reprendre la voie M4, qui relie Lattaquié, sur le littoral, à Alep, plus à l’Est.

rfi.fr

Jeudi 27 Février 2020 - 10:56


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter