Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



The Best: une erreur de l’Égypte a privé Salah de deux votes



The Best: une erreur de l’Égypte a privé Salah de deux votes
 

Suite et fin de la polémique sur la quatrième place de Mohamed Salah  pour le trophée de joueur de l’année remis par la Fédération internationale de football (FIFA) ? Ce 26 septembre 2019, la Fédération égyptienne de football (EFA) a expliqué pourquoi les votes de deux de ses représentants pour The Best  n’avaient pas été pris en compte par la FIFA. Nulle manipulation de la part de la maison-mère, mais une boulette de la part d’un dirigeant de l’EFA, a concédé son patron par intérim, Amr El-Ganainy.

« Ce qu’il s’est passé, c’est juste une erreur administrative car l’ancien chef exécutif Tharwat Sweilam devait signer les bulletins de vote, ce qui n’est pas arrivé, a déploré El Ganainy, en marge de la présentation du nouveau sélectionneur des ‘Pharaons’, Hossam El Badry. C’est pour cela que les votes égyptiens n’ont pas été pris en compte » pour The Best .

 
 

Mohamed Salah tenu au courant

Amr El-Ganainy a ajouté qu’il avait tenu Mohamed Salah au courant de la situation : « Je lui ai expliqué le fond de l’affaire. […] Je lui ai confirmé le fait qu’il n’y avait absolument aucune mauvaise intention à son égard. Le capitaine de l’équipe d’Égypte Ahmed Elmohamady et le manager de la sélection olympique Shawky Gharib avaient tous les deux voté en sa faveur. »

Sur Tweeter, la superstar égyptienne avait posté un message semblant viser l’EFA, puis il avait retiré la mention « Égypte » d’un profil n'affichant plus que « footballeur du Liverpool FC ». Une double marque de défiance de la part d'un joueur qui a souvent été en conflit avec sa fédération, ces dernières années.

Une vaste polémique

Ces dernières heures, la polémique avait par ailleurs enflé concernant une éventuelle manipulation des votes de la part de la FIFA. La cause ? Une interview du sélectionneur de l’équipe du Soudan, Zdravko Logarušić. Ce dernier y affirmerait que son bulletin de vote a été dénaturé par la FIFA. Le Croate n’aurait pas voté pour Lionel Messi en un, Virgil van Dijk en deux et Sadio Mané en trois, comme rapporté par la FIFA, mais pour Salah en premier, Mané en deuxième et Kylian Mbappé en troisième. Sauf que sur la capture d’écran de son bulletin de vote, qui circule sur Internet, on voit clairement que les croix dans les cases Messi, van Dijk et Mané ont été effacées…


Rfi

Jeudi 26 Septembre 2019 - 18:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter