Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Togo: la future présidentielle tétanise les habitants de Zongo à Kpalimé

Suite de nos reportage dans la province au Togo, dans la perspective de l'élection présidentielle du 22 février prochain. Nous sommes à Zongo, un quartier de la ville de Kpalimé, où en 2018 les manifestations réclamant la démission du président Faure Gnassingbé et la limitation rétroactive du nombre de mandats présidentiels, ont été bruyantes et violentes.



En 2018, de nombreuses interpellations s'y sont produites. Aussi, à moins de trois semaines de l'élection présidentielledu 22 février prochain, la population est tétanisée.
 
La nuit tombe sur Zongo. Sur la principale rue qui traverse le grand marché jusqu’au quartier, on s’affaire. Les boutiques ferment les unes après les autres.
 
Outcha se presse aussi. Il tient un kiosque dans la rue. Il range les effets de son étal tout en regardant régulièrement dans la rue et pourquoi ? « Il arrive parfois que les soldats surgissent et tapent tout le monde ici à Zongo, nous explique t-il. Entre temps, ils sont arrivés, ils ont arrêté des gens. J'ai moi-même été arrêté parce que je n'ai pas de carte d'électeur. Ils nous ont emmenés. Ils nous ont libérés ensuite sans nous faire de mal ».

RFI

Lundi 3 Février 2020 - 11:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter