Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Transparence et Bonne gouvernance: ITIE Sénégal sera évaluée par le Conseil d’Administration de ITIE internationale le 1 er juillet 2021



L’Initiative pour la transparence dans les industries Extractives du Sénégal (ITIE) sera soumis à une deuxième évaluation par le Conseil d’Administration de l’ITIE international à partir du 1 er juillet 2021 sous une nouvelle approche. Afin de mesurer les réformes entreprises dans la gouvernance des ressources extractives, ses résultats et ses impacts. « La validation en tant que processus est un moment très important pour le Sénégal », affirme le professeur Eva Marie Coll Seck. 

A cet effet, un atelier a été organisé ce jeudi 15 avril 2021 sous la présidence effective de la Présidente du Comité National de l’ITIE, professeur Awa Marie Coll Seck. La procédure d’évaluation a pour but de jauger l’impact durable des améliorations apportées à la gouvernance du secteur extractif. L’évaluation globale dans le cadre de la validation tiendra compte de trois critères : la transparence l’engagement des parties prenantes et les résultats et l’impact. 

En effet, l’ITIE sera évaluée selon ces trois critères et sur les progrès qui correspondent à chacune des exigences. Ils seront mesurés sur une échelle de 5 scores allant de « Non satisfait » à « Dépassé » traduisant le degré de satisfaction. Chacun des trois critères sera apprécié sur la base d’un des cinq indicateurs de progrès proposés qui vont de « faible » à « très élevé ». L’évaluation tiendra compte des aspects essentiels de l’accessibilité aux données et leurs utilisations par les citoyens et les décideurs politiques. 

La transparence sur la gouvernance et la gestion du pétrole, du gaz et des ressources minières font partie des objectifs de l’ITIE sur le territoire sénégalais pour faire connaître les contrats, les sorties, les entrées, les échanges et surtout les ventes et les clients concernant les ressources extractives du Sénégal. Cette approche, selon Eva Marie Coll Seck « vise à encourager les pays à se servir de l’ITIE pour relever les défis de gouvernance les plus urgents ». 

L’accompagnement des journalistes en tant que relayeur d’informations est un « processus crucial », afin que les Sénégalais soient au courant du travail que l’ITIE est en train de réaliser. Ce système d’information est utilisé par l’ITIE dans le but de rendre disponibles les informations sur la gouvernance des ressources et accroître la compréhension du public. 

Dans ses rapports, elle tient à faire comprendre au public ce qu’elle réalise comme travail en collaboration avec les institutions étatiques. En effet, le ministre des Finances ainsi que le ministre des Mines et de la Géologie ont été appelés par le président de la République Macky Sall à travailler avec l’ITIE pour la réalisation dudit rapport.

En mai 2018, le Sénégal a été déclaré « pays ayant accompli des progrès satisfaisants » par le Conseil d’Administration de l’ITIE international à l’issue de sa première validation.

Ndeye Fatou TOURÉ (Stagiaire)

Jeudi 15 Avril 2021 - 15:47


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter