Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Trois morts dans une attaque présumée de Boko Haram pour enlever des Occidentaux



Trois civils ont été tués dans la nuit de mercredi à jeudi dans l'attaque d'une localité de la région de l'Extrême-nord du Cameroun, imputée à des jihadistes du groupe nigérian Boko Haram qui voulaient enlever des prêtres occidentaux, a appris l'AFP de sources sécuritaires.

"Trois personnes ont été abattues et douze autres blessées par des assaillants soupçonnés d'être des Boko Haram", a affirmé un responsable sécuritaire local, confirmant une information donnée par une source proche des autorités régionales.

L'attaque s'est produite à Manguirlda, petite localité de l'Extrême-nord. Les victimes ont été tuées lors d'une tentative d'enlèvement de prêtres occidentaux établis ou séjournant au presbytère de Manguirlda, selon le responsable sécuritaire.

"Les assaillants sont arrivés dans la nuit dans le but d'enlever des prêtres occidentaux, mais les gardiens ont donné l'alerte", a-t-il expliqué.

"Les populations sont sorties avec des gourdins et des machettes et il s'en est suivi un affrontement" où les trois personnes ont été tuées, a-t-il ajouté.

Il a précisé que des habitants avaient réussi à arrêter trois assaillants.

L'Extrême-nord du Cameroun est régulièrement la cible d'attaques de Boko Haram, groupe jihadiste armé du Nigeria frontalier de cette région, même si leur fréquence a sensiblement diminué ces derniers mois.

Avec AFP

VOA Afrique

Jeudi 24 Janvier 2019 - 17:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter