Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Trump à propos de Macron : "Tout ce qu'il touche devient de la merde"



Trump à propos de Macron : "Tout ce qu'il touche devient de la merde"
C’est du moins ce qu’affirme John Bolton, l’ancien proche conseiller de Donald Trump, dans son brûlot sur les coulisses de la Maison Blanche...

Dans son livre choc, dont la Maison Blanche tente d’interdire la publication, John Bolton balance à tout-va sur son ancien employeur et révèle quelques détails croustillants sur les coups d’éclat verbaux du président, loin des caméras et des micros. Selon lui, Donald Trump aurait ainsi, entre autres, menacé un retrait des États-Unis de l’Otan et cherché l’aide de la Chine pour assurer sa réélection. L’ex-conseiller à la sécurité nationale dresse un portrait peu flatteur de Trump qu’il juge d’ailleurs “inapte à la fonction”. 

Tentative de médiation d’Emmanuel Macron
De nouvelles indiscrétions tombent chaque jour dans la presse et la dernière en date concerne Emmanuel Macron, relate L’Express. L’épisode remonte au pic des tensions entre l’Iran et les États-Unis à l’été 2019. Le président français tente alors une médiation et “milite pour un allègement des sanctions” pour sauver ce qu’il reste de l’accord sur le nucléaire iranien. 

“Macron n’avait rien de nouveau à offrir”
Mais l’offre de Paris n’intéresse pas le président américain: “Macron n’avait rien de nouveau à offrir et Trump a continué d’affirmer qu’il parlerait directement avec les Iraniens”, écrit en effet John Bolton. Le chef de l’État français aurait alors insisté auprès de son homologue américain au point de susciter son agacement: “Le 8 août, il me dit à propos de Macron: ‘Tout ce qu’il touche devient de la merde’”, révèle John Bolton. 

“Personne ne parle au nom des États-Unis”
Le même jour, Donald Trump tweete ce message (voir ci-dessous): 

“Je sais qu’Emmanuel pense bien faire, comme tous les autres, mais personne ne parle au nom des États-Unis, à part les États-Unis eux-mêmes. Personne n’est autorisé de quelque manière que ce soit, sous quelque forme que ce soit, à nous représenter!”

Un ultime fin de non-recevoir qui brisera définitivement les ambitions diplomatiques d’Emmanuel Macron sur ce dossier. 

7sur7

Jeudi 25 Juin 2020 - 14:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter