Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Ukraine: un cessez-le-feu très fragile

L’Union européenne s’apprête à publier ce vendredi dans son Journal officiel les détails de nouvelles sanctions économiques contre la Russie, plus dures que les précédentes. Et pour cause : le cessez-le-feu instauré il y a une semaine à Minsk reste très fragile et il y a toujours beaucoup de doutes sur l’existence d’une vraie volonté de la Russie d’arriver à une solution politique du conflit.



A Donetsk, les tirs d'artillerie retentissent chaque jour.
A Donetsk, les tirs d'artillerie retentissent chaque jour.

« Il y a toujours environ 1 000 soldats russes dans l’est de l’Ukraine, avec un nombre substantiel d’équipements », affirme une source militaire à l’Otan citée par l’Agence France Presse. Selon la même source, 20 000 autres soldats sont toujours massés le long de la frontière entre les deux pays. Le nombre donné par l’Alliance atlantique n’a donc pas diminué depuis juillet dernier.

Mercredi, le président ukrainien Petro Porochenko s’était pourtant félicité du départ de la majeure partie des troupes russes de l’Ukraine après la proclamation du cessez-le-feu. Mais jeudi, le gouvernement ukrainien a reconnu pour la première fois que les forces pro-russes ont étendu leur contrôle de la frontière orientale ukrainienne avec la Russie jusqu’à la mer d’Azov. Elles menacent ainsi le port stratégique de Marioupol, dont la prise pourrait leur ouvrir la voie vers la Crimée, Odessa et la Transnistrie. Par ailleurs, des tirs d’artillerie retentissent pratiquement chaque jour à Donetsk. Le cessez-le-feu est donc quotidiennement brisé.

 

Rfi.fr

Vendredi 12 Septembre 2014 - 13:16