Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Ukraine : un convoi russe vers la frontière

Un convoi de 280 camions partis de Moscou mardi à destination de l’Ukraine est attendu dans la mi-journée à la frontière par les autorités de Kiev qui s’opposent à son entrée sur leur territoire.



Le convoi humanitaire de près de 3 kilomètres de long est parti de Moscou mardi à destination de l'Est de l'Ukraine.
Le convoi humanitaire de près de 3 kilomètres de long est parti de Moscou mardi à destination de l'Est de l'Ukraine.

Selon le ministère russe des Affaires étrangères, ce sont plus de 1.800 tonnes d'aliments et de médicaments mais Kiev prévient que ce convoi n'entrera pas sur son territoire.

La présidence ukrainienne exige que la cargaison soit rechargée dans des véhicules du Comité international de la Croix-Rouge à la frontière et qu'elle ne soit pas acheminée par des officiels et militaires russes.

Les responsables du Comité international de la Croix-Rouge affirment ne pas connaître le contenu des camions russes.

"Il semble que ce sont les produits de première nécessité qui sont transportés dans ces camions, mais le convoi n'est pas sous notre contrôle, Il y' a des modalités qui doivent encore être mises au point", a déclaré Ewan Watson de la croix rouge à la BBC.

Le président russe Vladimir Poutine avait justifié lundi l'envoi de cette aide par les conséquences selon lui "catastrophiques" de l'offensive de l'armée ukrainienne contre Donetsk et Lougansk, les deux derniers bastions des séparatistes pro-russes en Ukraine.

La Russie s'est étonnée des conditions ukrainiennes, estimant avoir donné des gages de sa bonne volonté en acceptant de passer par un poste-frontière contrôlé par l'armée ukrainienne au nord de Kharkiv, une ville aux mains des forces régulières.

Moscou a également assuré que le convoi passerait sous l'égide du Comité international de la Croix-Rouge dès la frontière franchie.

Selon les organisations humanitaires, des milliers de personnes sont sans accès à l'eau, l'électricité et l'aide médicale dans l’Est de l’kraine.

Au moins 1.500 personnes ont été tuées depuis le début des combats dans cette partie du pays.

Moscou a mis le convoi en route malgré des mises en garde occidentales contre toute intervention unilatérale de la Russie en territoire ukrainien.

Source BBC Afrique 
 



Mercredi 13 Août 2014 - 12:36