Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Une équipe du Gabon en pleine crise se cherche un nouveau coach



La Fédération gabonaise de football (Fégafoot) cherche un successeur à Daniel Cousin, suite à la non-qualification de son équipe nationale A pour la Coupe d’Afrique des nations 2019. La Fégafoot, qui recrute également un nouveau Directeur technique national, veut d’un sélectionneur connaissant bien la langue française, le football africain et disposant déjà d’un bon palmarès.

La Fédération gabonaise de football (Fégafoot) a dévoilé le profil (souhaité) du futur sélectionneur de l’équipe nationale du Gabon, ce 3 avril 2019. La Fégafoot espère embaucher un technicien diplômé et expérimenté qui a « une bonne connaissance de la langue française », « une bonne connaissance du football africain », « un bon carnet d’adresses », « un bon palmarès en tant qu’entraîneur », et « une forte personnalité pour imposer une discipline au sein de l’équipe et dans les vestiaires ». L’appel à candidature précise toutefois qu’il faut « être disposé à résider, en permanence, au Gabon pendant la durée du contrat », ce qui devrait refroidir certains techniciens étrangers motivés uniquement par l'appât du gain.

Un portrait-robot qui correspond à quelques entraîneurs connus et reconnus, Africains, Européens et Sud-Américains. Mais, pour l’heure, peu d’entre eux sont disponibles. Une situation qui pourrait toutefois très vite évoluée, puisque de nombreuses sélections non-qualifiées pour la CAN 2019 pourraient écarter leur coach prochainement.

Un contexte délicat

La Fégafoot a donné jusqu’au 22 avril aux candidats pour se faire connaître. Le futur successeur de Daniel Cousin, non-reconduit, aura fort à faire. Les « Panthères » ne se sont pas qualifiées pour la CAN 2019 en Egypte (21 juin-19 juillet), après avoir été déjà sorties au premier tour de la CAN 2017 à domicile et de la CAN 2015 chez les voisins équato-guinéens. La dernière bonne performance des Gabonais remonte à la CAN 2012 (quart de finale), co-organisée avec la Guinée équatoriale.

Sans surprise, le prochain patron des « Panthères » devra les qualifier pour la CAN 2021 au Cameroun. Si possible avec l’aide de Pierre-Emerick Aubameyang, l’attaquant-vedette du Gabon, en froid avec la Fégafoot.

Rfi

Jeudi 4 Avril 2019 - 14:12


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter