Violence électorale - Législatives 2017: BBY mise au banc des accusés, (vidéo)



 «Le débat démocratique devrait se situer sur un autre niveau, sur le contenu des programmes, sur la pertinence, entres autres ». Tel est l’avis du chargé de la communication de la commission nationale en charge des questions électorales de Manko taxawu Senegaal (MTS). Dans une interview accordée à Pressafrik, Ngouda Fall accuse la coalition Benno Bokk Yakar (BBY) d’être seule responsables de «toutes ces violences» notées ces derniers temps. Et, insiste-t-il, «cette violence est plus remarquée au sein de la coalition présidentielle». 

Suivre la vidéo. 

Aminata Diouf et Ibrahima Mansaly

Mercredi 19 Juillet 2017 - 15:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter